DERNIERE MINUTE

Brexit : les Britanniques face à l'inconnu

Brexit : les Britanniques face à l'inconnu
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Dans les rues de Londres ce mercredi, les Britanniques restent suspendus aux discussions autour du Brexit.

Ici, tous le savent : c’est leur avenir qui est en train de se jouer en ce moment et ils assistent impuissants, aux déboires de leurs politiques :

"J'espère que Theresa May poursuivra ainsi, je crois qu’elle est la meilleure pour ce sujet. C’est bien de la critiquer mais qui pourrait faire mieux ? Jeremy Corbyn ? Je ne pense pas", commente l'une des personnes interrogées.

A quelques kilomètres de la capitale, à Gravesent (Kent), ville, où l’on a majoritairement voté pour le Brexit en 2016. Et les habitants restent partagés sur l’issue des négociations :

"Que les gens aient voté pour rester dans l’UE ou pour en sortir, l’essentiel, c’est que les élus appliquent leur volonté", ajoute cet habitant de Gravesent.

"Personnellement, j'aimerais qu'un deuxième référendum soit organisé mais avec plus de transparence ; que l'on nous explique ce que ça implique de rester de l'UE ou d'en sortir, et de façon claire, pas avec leur jargon politique", réagit une autre habitante.

Dans cette université anglaise, certains étudiants préfèrent rire de la situation. Un humour qui dissimule une inquiétude plus profonde

"Il y a eu des hauts et des bas... mais surtout des bas. En fin de compte, personne n'a vraiment eu ce qu'il voulait et dans tous les cas, il n'y aura pas de franc succès. En fait, c'est juste le désordre", ironise un étudiant.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.