DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hand: Melvyn Richardson remplace Nicolas Claire

Taille du texte Aa Aa

Melvyn Richardson va remplacer Nicolas Claire dans l'équipe de France de handball pour disputer la suite du Mondial en Allemagne, a déclaré jeudi l'encadrement des Bleus.

C'est le deuxième changement effectué par le sélectionneur Didier Dinart après l'entrée de Nikola Karabatic à la place du capitaine Cédric Sorhaindo, blessé au mollet.

La France joue son dernier match de la première phase contre la Russie jeudi (20h30) à Berlin avant de disputer le tour principal à Cologne à partir de ce week-end.

Cette deuxième modification ne s'explique pas par une blessure mais par "une option tactique" en faveur de Richardson qui "offre de la polyvalence sur trois postes (demi-centre, arrière, ailier, ndlr)", selon le sélectionneur.

Richardson, un gaucher âgé de 21 ans, brille avec Montpellier avec qui il a notamment remporté la Ligue des champions l'an passé. Il avait été le dernier joueur écarté de la liste des seize la veille du premier match et se trouvait depuis le début de la compétition à Berlin.

"J'ai passé cette semaine bien. C'était mon premier championnat du monde au sein de l'équipe de France et c'était déjà quelque chose de beau. J'ai pu voir comment l'équipe vivait, comment elle se préparait, comment elle communiquait avant les matches, à la mi-temps et après. C'était déjà bénéfique pour mon apprentissage", a déclaré le fils de Jackson Richardson.

Nicolas Claire, le demi-centre de Nantes, âgé de 31 ans, a été peu utilisé lors des quatre premières rencontres. Il reste avec l'équipe jusqu'à la fin du tournoi.

L'équipe de France a encore droit à un changement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.