DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Open d'Australie: Djokovic a souffert pour rallier les quarts

Open d'Australie: Djokovic a souffert pour rallier les quarts
Taille du texte Aa Aa

Le N.1 mondial Novak Djokovic s'est qualifié pour les quarts de finale de l'Open d'Australie au prix d'un match éprouvant physiquement face au Russe Daniil Medvedev (19e), battu en quatre sets (6-4, 6-7 (5/7), 6-2, 6-3), lundi à Melbourne.

Pour une place dans le dernier carré, il affrontera le Japonais Kei Nishikori (N.9), tombeur au bout de l'effort, au super-tie break du cinquième set, de l'Espagnol Pablo Carreño (6-7 (8/10), 4-6, 7-6 (7/4), 6-4, 7-6 (10/8) après plus de cinq heures de combat.

Si Djokovic (31 ans) n'a pas souffert autant que Nishikori, il a toutefois dû batailler plus de trois heures et quart pour se défaire de Medvedev. Dans un premier temps, le Serbe a eu le contrôle du match, jusqu'à compter un set et un break d'avance (4-1). Mais le jeune Russe (22 ans) a fini par empocher la deuxième manche au jeu décisif et quatre jeux plus tard, il obtenait trois balles de 3-1 sur le service du N.1 mondial. En vain. Djokovic remportait cinq jeux d'affilée, puis le quatrième set, malgré quelques occasions supplémentaires obtenues par Medvedev.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.