Carlos Ghosn a démissionné de la présidence de Renault

Carlos Ghosn a démissionné de la présidence de Renault
Taille du texte Aa Aa

Carlos Ghosn a officiellement démissionné de la présidence de Renault, a annoncé ce matin le ministre français de l’Économie.

Détenu au Japon depuis plus de deux mois pour des soupçons de malversations financières, Carlos Ghosn dirigeait le constructeur automobile français depuis 2005.

Cette démission, depuis sa cellule, intervient alors que l'entreprise Renault doit officiellement introniser ce jeudi le successeur de Carlos Ghosn.

Thierry Bolloré, qui assure la présidence par intérim depuis novembre, devrait prendre la tête de la direction générale, alors que Jean-Dominique Senard, patron de Michelin, pourrait devenir président du conseil d'administration.

L’État français, premier actionnaire de Renault avec 15% du capital, attend du nouveau PDG qu'il consolide l'alliance entre Renault et Nissan, comme le rappelle Bruno Le Maire :

"Nous avons aujourd'hui le premier constructeur automobile mondial, cela repose sur l'alliance entre les deux constructeurs, et nous devons consolider cette alliance. C'est la mission que nous attendons du prochain président de Renault. Et la deuxième chose, c'est de faire fonctionner correctement Renault, au jour le jour, pour s'assurer que Renault reste en pointe en matière de technologie, d'investissement, de véhicules autonomes, de véhicules électriques. Et ça, ce sera le rôle du directeur général", a indiqué le ministre français de l’Économie.