DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Transfert PSG: Paredes, technique et fougueux

Transfert PSG: Paredes, technique et fougueux
Taille du texte Aa Aa

Leandro Paredes arrive au PSG avec la réputation d'un jeune joueur intelligent et fin techniquement, mais qui devra gommer son indiscipline pour s'imposer au plus haut-niveau.

"J'ai hâte de goûter à l'atmosphère passionnée du Parc des Princes, moi qui ai grandi au milieu de la ferveur des Argentins pour le football", savoure la nouvelle recrue du club de la capitale.

Formé à Boca Juniors dans son Argentine natale, le milieu de 24 ans s'est imposé cette saison comme une des têtes d'affiche du championnat russe, sous le maillot du Zenit Saint-Pétersbourg.

Côté pile, ce brun aux yeux clairs, diamant à l'oreille, est une "super-sentinelle" capable de distribuer des caviars à ses partenaires, alternant entre jeu court ou long pour déstabiliser ses adversaires. Côté face, l'homme aux multiples tatouages est souvent emporté par son tempérament, comme l'illustrent ses 7 cartons jaunes et 1 rouge en 15 matches de championnat.

L'international argentin (9 sélections, 1 but), présélectionné dans une liste élargie pour le Mondial-2018 mais finalement pas pris en Russie, s'est retrouvé sans surprise dans l'équipe-type de la première partie de saison concoctée par Sports.ru.

"A quel point Paredes (3 buts et 2 passes) est important, on l'a vu lors des matches où il était absent", note le journal en ligne, qui souligne sa progression depuis l'arrivée de Sergueï Semak à la tête du Zenit.

- Dur à gérer ? -

Sous les ordres de l'ancien Parisien, l'ex-milieu de l'AS Rome "est bien moins paresseux - bien que ses erreurs de positionnement n'ont pas disparu - sa qualité de transmission et sa constance sont ce qu'il y a de mieux pour la RPL", le championnat russe.

Ironie de l'histoire, le remplaçant de Paredes dans cette équipe-type est Grzegorz Krychowiak, dont le passage à Paris n'est pas resté dans les mémoires.

En Russie, la comparaison avec la star de la saison passée, le milieu offensif monégasque Aleksandr Golovin, tourne à l'avantage de la recrue parisienne, à en croire les suiveurs locaux.

"Bien sûr, Paredes est plus puissant, plus fort", affirme le commentateur Guennadi Orlov à Sport-Express. "Sa vision de jeu, sa qualité des deux pieds, sa vitesse balle au pied, ce sont les meilleures qualités de l'Argentin. Toutes les équipes n'ont pas un tel +master+ et Golovin ne peut pas faire tout ça".

Reste que si c'est un bon joueur, les médias russes s'accordent aussi à dire qu'il est dur à gérer. Pour le célèbre agent Alexeï Skorodied, Paredes "est un joueur de classe mondiale mais son caractère l'a empêché de montrer ses meilleures qualités durant la première partie de saison".

"Si on propose 40 millions d'euros pour lui, il faut le vendre. Il n'y a rien à ajouter", assène de son côté l'ancien footballeur Alexander Kerzhakov à Sport24.

- Un deuxième Verratti -

Les médias évoquent une indemnité de transfert de 47 millions d'euros pour l'Argentin, recruté par le Zenit en juin 2017 contre 23 M EUR, plus 4 en primes d'objectifs.

Avant de filer en Russie, Paredes avait d'abord fait ses classes lors d'un prêt à Empoli, avant d'entrer dans la rotation de l'AS Rome au cours de la saison 2016-2017, juste derrière les habituels titulaires Daniele De Rossi, Kevin Strootman et Radja Nainggolan, dès que l'un des trois avait besoin de souffler. Il n'a jamais véritablement joué en Ligue des champions, échouant avec l'AS Rome en barrages (deux apparitions).

En Italie, il s'est illustré dans un profil plus proche de Marco Verratti ou de l'ancien cadre parisien Thiago Motta, que d'une sentinelle très puissante et râtisseuse de ballons.

Le voeu de l'entraîneur parisien Thomas Tuchel, qui n'a cessé de réclamer à ses dirigeants cet hiver le recrutement d'un "deuxième Verratti", est en tout cas exaucé. S'il joue, il devra garder ses nerfs contre Manchester United le 12 février à Old Trafford et à Paris au retour le 6 mars.

tm-stt-jta-yk/pgr/adc/sg

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.