EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Entre "loi anti-casseurs" et usage des LBD, l'acte 12 se prépare

REUTERS/Benoit Tessier
REUTERS/Benoit Tessier
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Entre "loi anti-casseurs" et usage des LBD, l'acte 12 Gilets jaunes se prépare

PUBLICITÉ

Le douzième acte des gilets jaunes s'ouvre samedi, après une décision lourde de sens de la part du conseil d'Etat français vendredi, qui a validé l'usage des LBD, les lanceurs de balles de défense.

Acte 12 dédié aux blessés

Ces armes, non létales auraient gravement blessé 20 personnes à l’œil depuis le début du mouvement, la plupart éborgnées. Ce douzième acte sera d'ailleurs dédié aux blessés, ils seraient près de 2000 depuis le 17 novembre 2018.

Une "loi anti-casseurs" controversée

Et dans ce contexte, l'Assemblée nationale française examine une loi controversée, dite "anti-casseurs", qui pourrait donner au préfet le pouvoir d'empêcher une personne de manifester.

Une loi, jugée liberticide par la gauche, et trop laxiste par la droite.

Macron grimpe

Pour ce douzième acte, la ville de Valence dans la Drôme devrait être l'épicentre, 10 000 personnes seraient attendues pour une marche dite régionale. Valence avait accueilli le chef de l'Etat la semaine dernière pour échanger avec les élus de la régions et des gilets jaunes.

Emmanuel Macron, qui enchaîne les réunions publiques, reçoit vendredi des maires d'outre mer dans le cadre du grand débat.Le Président français a vu sa côté de confiance augmenter de 4 points, fin janvier selon un sondage Harris interactif, elle s'établit à 35% des sondés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Loi "anti-casseurs" : un texte "extrêmement grave" pour Amnesty International

Lanceur de balle de défense : feu vert du Conseil d'Etat

Gilets Jaunes : 11e samedi de tension