DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

UE-Japon : un accord commercial unique

UE-Japon : un accord commercial unique
Taille du texte Aa Aa

Cinq mois après sa signature à Tokyo, l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Japon entre officiellement en vigueur. Il représente un tiers du PIB mondial, 630 millions de consommateurs, ce qui en fait l'accord commercial bilatéral le plus important jamais conclu. Il devrait profiter en particulier au secteur agroalimentaire : fromages, jambons, alcools et autres produits européens auront un libre accès au marché japonnais.

"Cet accord donne une sorte de cachet d'approbation géographique à certains de ces produits. Par exemple, vous ne pourrez pas commencer à faire de la feta japonaise ou du roquefort japonais. Ces produits auront désormais une protection géographique. Et à l'inverse, le bœuf japonais de Kobe ne pourra pas avoir une copie européenne", souligne Robert Carnell, économiste pour ING Chief.

Cet accord, dénoncé par des ONG environnementales, doit couvrir la quasi-totalité des échanges entre l'Union européenne et le Japon, avec toutefois de longues périodes de transition pour de nombreux produits. Le riz, hautement symbolique pour les Japonais, est en revanche exclu de cette entente.