DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sexe, pouvoir et Arabie Saoudite : Jeff Bezos en plein chantage

Sexe, pouvoir et Arabie Saoudite : Jeff Bezos en plein chantage
@ Copyright :
REUTERS/Joshua Roberts/File Photo
Taille du texte Aa Aa

Qui veut la peau de Jeff Bezos ? cela pourrait être le titre de ce feuilleton à rebondissements autour de l'homme le plus riche du monde et qui mêle sexe, investigation secrète et politique au plus haut niveau.

Le patron d'Amazon vient de publier sur son blog l'intégralité d'une proposition qui lui a été faite par le tabloïd National Enquirer. En gros, ce journal, propriété de David J.Pecker, un proche de Donald Trump, lui propose de ne pas publier des photos compromettantes, en échange de l'abandon de l'enquête que Jeff Bezos a lancée pour savoir comment et pourquoi l'Enquirer a publié des textos privés échangés avec son amante supposée, Lauren Sanchez.

L'hebdomadaire jouait ce vendredi la bonne foi en ordonnant une enquête interne sur ce chantage.

Jeff Bezos, président d'Amazon, est aussi le propriétaire du Washington Post, réputé anti-Trump, et dont plusieurs articles ont estimé que c'est le prince saoudien Ben Salmane qui avait ordonné le meurtre du journaliste Mohammed Khashoggi.

Jeff Bezos, en plein divorce, prend aujourd'hui le risque de voir sa vie privée un nouvelle fois mise à mal, mais en pointant du doigt ce chantage d'Enquirer, il porte un mauvais coup à la famille médiatico-politique du président américain.