DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Haïti : dans la rue contre le président Jovenel Moïse

Haïti : dans la rue contre le président Jovenel Moïse
Tous droits réservés
ا ب
Taille du texte Aa Aa

Ils sont descendus dans la rue pour manifester contre l'inflation et exiger le départ du président Jovenel Moïse. Haïti a de nouveau été paralysé ce week-end par les mouvements de protestations. Un jeune homme a été tué et un autre blessé par balle, dans le centre-ville de Port-au-Prince.

"Depuis que le président Jovenel Moïse est au pouvoir il ment aux gens. Nous vivons dans la faim, la colère, nous ne pouvons pas trouver de quoi manger", a déclaré un manifestant. "Le pays va très mal ils ne peuvent pas continuer à tuer des gens comme ça, Jovenel doit partir", a ajouté un autre.

Haïti fait face à une situation de pauvreté extrême. l'inflation dépasse les 15% depuis deux ans.La colère populaire a été attisée par la publication d'un rapport édifiant de la Cour des comptes sur la mauvaise gestion des dépenses publiques. Il porte aussi sur les possibles détournements des fonds prêtés depuis 2008 par le Venezuela à Haïti pour financer son développement économique et social.

Une quinzaine d'anciens ministres et hauts fonctionnaires sont épinglés. De même qu'une entreprise dirigée à l'époque par l'actuel président Jovenel Moïse, identifiée comme bénéficiaire de fonds pour un projet de construction d'une route sans signature de contrat.

Signe de l'ampleur de la crise dans laquelle Haïti est plongée, plusieurs mairies ont décidé d'annuler les activités pré-carnavalesques ce week-end. Les plus grands défilés du pays, organisés à Port-au-Prince et Pétionville, n'auront donc pas lieu comme chaque dimanche précédant le carnaval, organisé cette année du 3 au 5 mars.