Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le Rijksmuseum expose l'oeuvre de Rembrandt pour les 350 ans de sa disparition

Le Rijksmuseum expose l'oeuvre de Rembrandt pour les 350 ans de sa disparition
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Il est surnommé le maître de l’art baroque du 17 ème siècle. Le peintre néerlandais Rembrandt a disparu il y a 350 ans. Un anniversaire auquel le Rijksmuseum dédie une exposition inédite. Ses œuvres attirent notre attention sur le sujet qu’il représente mais surtout sur la couleur utilisée. Souvent, il assombrit la surface des êtres là ou la plupart des peintres de son temps soignaient les détails. Rembrandt a marqué l’histoire par ses techniques de peinture. Des jeux de lumière en clair obscur. A Amsterdam, les visiteurs font un tour d’horizon pour comprendre l’artiste .

"Je pense que l'exposition explique à merveille qui était Rembrandt en tant que personnage. Nous sommes véritablement introduits dans son monde privé. D'autre part, cela donne un magnifique aperçu de Rembrandt comme l'un des plus novateur artiste de l'histoire de l'art occidental ", explique Pieter Roelofs, spécialiste en peinture hollandaise.

22 peintures, 300 esquisses, 60 dessins mais surtout des autoportraits, sa spécialité. Rembrandt les utilisa pour exprimer différentes émotions. Le peintre y est représenté tantôt fringuant dans sa jeunesse mais aussi plus âgé et parfois tourmenté. Une façon de s’exposer qui peut rappeler nos propres réseaux sociaux.

"Rembrandt est le premier artiste de l'histoire, on pourrait même dire le premier instagramer qui a capturé sa propre vie. Aucun artiste n'a jamais réalisé autant d'autoportraits que Rembrandt. Il peint sa famille, il dessine ses amis, il va dans la rue, à la campagne et il nous laisse même entrer dans sa propre chambre, où sa femme malade est clouée au lit", explique Taco Dibbits, directeur du Rijksmuseum.

Le selfie serait donc la version numérique de l'autoportrait tel que Rembrandt l'a pratiqué. Le peintre a façonné notre regard actuel sur le monde et notre manière de le photographier. L’exposition débute ce vendredi et sera ouverte au public jusqu'au 10 juin.