DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Procès indépendantistes catalans: le principal accusé refuse de répondre à l'accusation

Procès indépendantistes catalans: le principal accusé refuse de répondre à l'accusation
Taille du texte Aa Aa

Le principal accusé au procès des indépendantistes catalans, l'ancien vice-président régional Oriol Junqueras, a annoncé jeudi qu'il refuserait de répondre aux questions de l'accusation.

"On me poursuit pour mes idées et non pour mes actes et étant donné que je suis dans un procès politique (...), je ne répondrai pas aux questions de l'accusation", a-t-il déclaré au début de son audition.

"Je ne vais pas renoncer à mes convictions démocratiques et l'accusation ne va pas arrêter de me poursuivre pour elles, je suis donc dans l'incapacité de me défendre", a-t-il affirmé au juge avant de répondre en revanche aux questions de son avocat.

M. Junqueras et onze autres indépendantistes catalans sont jugés pour avoir organisé le 1er octobre 2017 un référendum d'autodétermination interdit par la justice et la proclamation le 27 octobre d'une république catalane indépendante, qui avait déclenché la plus grave crise politique que l'Espagne ait connue depuis la fin du franquisme.

"Rien de ce que nous avons fait n'est un délit. Rien, absolument rien. Voter lors d'un référendum n'est pas un délit. Travailler à l'indépendance pacifiquement n'est pas un délit", a insisté M. Junqueras.

Ancien vice-président du gouvernement indépendantiste catalan, M. Junqueras est le principal accusé de ce procès historique qui s'est ouvert mardi à Madrid, en l'absence de Carles Puigdemont, l'ancien président régional qui a fui en Belgique pour échapper aux poursuites.

Le parquet a requis une peine de 25 ans de prison pour rébellion et détournement de fonds à l'encontre de M. Junqueras, qui est en détention provisoire depuis plus d'un an et se considère comme un "prisonnier politique".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.