DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un gendarme internet prévient d'une attaque de grande ampleur

Un gendarme internet prévient d'une attaque de grande ampleur
Taille du texte Aa Aa

L'organisme international qui attribue les adresses internet (ICANN) a averti vendredi que des attaques informatiques massives étaient en cours contre des noms de domaine internet, qui définissent les adresses des sites, dans le monde.

Ces attaques informatiques consistent à "effectuer des changements non autorisés" dans les adresses et "à remplacer les adresses des serveurs" autorisés "par des adresses de machines contrôlées par les attaquants", a dit l'organisme dans un communiqué.

Les pirates "s'attaquent à l'infrastructure internet elle-même", a indiqué à l'AFP un des responsables de l'ICANN.

"Il y a déjà eu des attaques ciblées mais jamais comme ça", a-t-il ajouté.

L'ICANN "estime que qu'il y a un risque en cours important sur des parties importantes de l'infrastructure des noms de domaine" (Domain name System, DNS) internet, en d'autres termes les adresses des sites internet, a aussi écrit l'organisme, qui appelle les responsables de noms de domaines à prendre les mesures adéquates.

Précisément, elle appelle à déployer un protocole de protection appelé "Domain Name System Security Extensions" (DNSSEC).

L'organisation, basée en Californie, gère le système des noms de domaines en ligne que le grand public connaît sous formes d'adresses de sites en .com ou .fr par exemple.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.