DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne: Messi maître orfèvre, le Barça s'envole avant les clasicos

Taille du texte Aa Aa

Lionel Messi est un orfèvre: avec trois bijoux de l'Argentin, son 50e triplé en professionnel, le leader Barcelone a renversé Séville (4-2) samedi en Championnat d'Espagne. Un coup de maître en vue du titre, et un coup de fouet avant deux clasicos consécutifs!

Dans un match échevelé pour la 25e journée de Liga, les Sévillans ont pourtant pris deux fois l'avantage à domicile, sur des buts de Jesus Navas (22e) et Gabriel Mercado (42e).

Mais Messi en avait décidé autrement: incroyable reprise de volée (26e), frappe du pied droit dans la lucarne (67e) et petit ballon piqué au-dessus du gardien (85e). Soit ses 23e, 24e et 25e but dans cette Liga dont il est plus que jamais le meilleur buteur devant Luis Suarez (16 buts), lequel a chassé sa disette en retrouvant le chemin des filets dans le temps additionnel (90e+3) sur une passe décisive... de Messi.

"Il reste encore beaucoup de chemin mais il était extrêmement important de gagner ici aujourd'hui pour maintenir à distance nos adversaires", s'est félicité l'Argentin au micro de beIN Sports Espagne.

Peut-être cruciale pour le titre, cette victoire met sur orbite le FC Barcelone (1er, 57 pts), qui accroît provisoirement son avance sur l'Atlético Madrid (2e, 47 pts) et le Real (3e, 45 pts), opposés respectivement à Villarreal et Levante dimanche. Quant au Séville FC (5e, 37 pts), il se retrouve doublé au classement par l'étonnant Getafe (4e, 39 pts), vainqueur du Rayo Vallecano 2-1.

-"Redevenus nous-mêmes"-

Voilà le Barça fin prêt pour les deux clasicos mercredi en demi-finale retour de Coupe du Roi (aller: 1-1), puis samedi prochain en Liga!

En outre, après le nul rageant mardi à Lyon en huitièmes aller de Ligue des champions (0-0), le club catalan avait grand besoin d'une victoire comme celle-ci: l'équipe d'Ernesto Valverde restait sur quatre nuls sur ses cinq derniers matches.

"Nous avons connu une série où, soyons sincères, nous n'avons pas produit notre meilleur football", a analysé Messi. "Aujourd'hui nous sommes redevenus nous-mêmes."

Dans la chaude ambiance du stade Sanchez-Pizjuan de Séville, le retour à la compétition n'était pas facile pour le défenseur français Samuel Umtiti, qui s'en est plutôt bien tiré après trois mois sans jouer en raison de douleurs chroniques à un genou.

D'entrée, Séville a frappé en contre: sur une perte de balle inhabituelle de Messi, Ben Yedder a mené une contre-attaque impeccable, servant à sa droite Jesus Navas, buteur d'un tir croisé (22e). Puis, après un débordement, Pablo Sarabia a servi en retrait Gabriel Mercado qui a parfaitement croisé sa reprise (42e).

- Inévitable Messi -

Face à ce scénario contraire, le Barça a montré ses limites offensives du moment: toute l'animation repose sur l'inévitable Messi.

C'est l'Argentin qui a maintenu son équipe dans le match avec son incroyable volée au milieu de quatre défenseurs (26e).

C'est aussi lui qui a ramené le Barça à hauteur d'une frappe du pied droit dans la lucarne (67e) sur une passe décisive d'Ousmane Dembélé, lancé à la pause pour redynamiser l'équipe blaugrana. L'ailier français a d'ailleurs eu de belles occasions (53e, 71e) mais s'est montré trop brouillon dans la finition.

A trop vouloir étouffer Barcelone au pressing, Séville a laissé des plumes et des espaces en défense. Les Catalans ont dominé la fin de match.

Messi, omniprésent (71e, 78e, 80e), a donné l'avantage aux siens en profitant d'une frappe de Carles Aleña déviée par la défense pour glisser le ballon au-dessus du gardien (85e). C'est son 44e triplé avec le Barça, le cinquantième en comptant aussi ceux inscrits avec la sélection argentine.

Et qui d'autre que lui pour adresser une petite louche à Suarez, qui a marqué d'un lob parfait (90e+3) ?

"Il mérite trois immenses bravos pour ses buts, plus un demi pour sa passe décisive. Nous avons un joueur décisif et majuscule", a savouré Ernesto Valverde.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.