DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise au Cachemire: le Pakistan ferme son espace aérien

Crise au Cachemire: le Pakistan ferme son espace aérien
Taille du texte Aa Aa

Le Pakistan va fermer son espace aérien "jusqu'à nouvel ordre", a indiqué mercredi l'Autorité de l'aviation civile (CAA) alors qu'Islamabad a affirmé plus tôt avoir abattu deux avions de l'armée de l'air indienne.

"L'Autorité de l'aviation civile a officiellement fermé son espace aérien jusqu'à nouvel ordre", a-t-elle indiqué sur Twitter. Un porte-parole de l'armée pakistanaise a précisé que cette décision avait été prise "en raison des circonstances".

Une source proche de la CAA a indiqué à l'AFP que toutes les compagnies aériennes avaient reçu pour instruction de "suspendre leurs opérations au Pakistan jusqu'à nouvel ordre".

Côté indien, au moins 5 aéroports ont également été fermés et de nombreux vols annulés, ont indiqué des responables du secteur sous couvert d'anonymat. L'Autorité indienne de l'aviation civile n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat.

Plus tôt mercredi, l'armée pakistanaise avait annoncé avoir "abattu" deux avions indiens dans l'espace aérien pakistanais, dont un est tombé au Cachemire indien et l'autre au Cachemire pakistanais. New Delhi n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat.

Deux pilotes indiens ont été capturés et l'un d'eux conduit à l'hôpital, selon l'armée.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.