Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Boston, un voyage à travers l’histoire américaine

Boston, un voyage à travers l’histoire américaine
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La chanteuse et compositrice française Laetitia Shériff poursuit son périple à travers les Etats-Unis, en quête de rencontres et de découvertes musicales. Pour sa nouvelle étape elle a visité Boston, une métropole au rayonnement culturel si fort qu’elle était autrefois surnommée « l’Athènes des Etats-Unis ».

« Cette ville est remplie de beauté et d’histoire, raconte Laetitia. En se promenant dans le centre-ville, on ressent clairement l’esprit de la Révolution américaine ».

Avec sa richesse culturelle, Boston pose un dilemme aux visiteurs : que faire durant son séjour ? Explorer ses innombrables sites historiques, parcourir ses rues à la recherche d’une authentique soupe aux palourdes, ou encore, admirer les couleurs des arbres dans le parc Boston Common... Il y en a pour tous les goûts.

Laetitia peut en témoigner : « Des sites et des paysages incroyables, une super scène musicale, la gastronomie de la Nouvelle-Angleterre et une ville chargée d'histoire … Je n’ai découvert qu’une petite partie de ce que Boston peut offrir.»

Suivre le Chemin de la liberté

Boston, l’une des plus vieilles villes des Etats-Unis, est le berceau de la Révolution américaine. Pour retracer les siècles d’histoire du pays, rien de mieux que de se promener sur le célèbre Freedom Trail, ou Chemin de la liberté. Cette ligne de briques rouges d’environ quatre kilomètres vous guidera à travers les 16 sites historiques principaux de la ville. Plus de quatre millions de personnes suivent ce tracé chaque année.

Démarrez votre parcours au Boston Common, un lieu chargé d’histoire au cœur de la ville. Ensuite, suivez la ligne rouge et découvrez les nombreux monuments des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles : musées, lieux de rassemblement, cimetières et parcs.

Une ville bâtie sur l’eau

Difficile de s’en rendre compte aujourd’hui, mais Boston a été en grande partie construite sur des marécages. Plus des deux tiers de sa superficie n'existaient pas à la fondation de la ville. Tout au long du XIXe siècle, les marécages ont été asséchés puis comblés, grâce à la terre provenant des trois collines qui entouraient Boston, connues sous le nom des «Trimountains».

Pour bien se rendre compte de l’ampleur de cet aménagement, il faut aller à Back Bay, un quartier connu pour ses demeures en grès brun bien préservées. Jusqu'au milieu du XIXe siècle, cette zone marécageuse n’était pourtant pas habitée.

Et pour comprendre les liens qui unissent Boston à la mer, vous pouvez participer à une excursion en voiture-bateau avec le Boston Duck Tour. Vous pouvez aussi admirer la régate Charles, ou encore, aller observer les baleines.

Nos immanquables à Boston et dans le Massachusetts

Des sites culturels les plus intéressants à la cuisine la plus raffinée, Laetitia a sélectionné pour vous les meilleures activités à Boston et dans ses environs.

1. Pour profiter au maximum des richesses historiques de Boston, suivez l’une des visites guidées sur le Chemin de la liberté, assurées par des guides déguisés, compétents et enthousiastes. En plus du tour classique des monuments de la Révolution, vous pourrez trouver des parcours thématiques, tels que : « Patriotes afro-américains », « Les femmes révolutionnaires » et même « La tournée des bars historiques ».

2. Laetitia a adoré la gastronomie de la Nouvelle Angleterre, et notamment, le célèbre Lobster roll. Ce hot-dog au homard est très populaire à Boston. Il existe des centaines d’endroits où tester ces sandwichs dans la ville. Laetitia s’est rendue au Yankee Lobster Roll Co, sur le front de mer. Un restaurant familial, ouvert dans les années 1950.

3.L’USS Constitution, une frégate en bois à trois mâts, est l’un des plus vieux navires de guerre au monde. Lancé le 21 octobre 1797, il servait à protéger les bateaux américains des pirates. Dans la guerre contre le Royaume-Uni en 1812, l’USS Constitution a capturé plusieurs navires marchands et vaincu cinq navires de guerre britanniques. Il est resté en activité jusqu’en 1855, avant de devenir un lieu d’entraînement puis un bateau d’exposition. Surnommé « Old Ironsides », l’USS Constitution est l’un des sites historiques les plus visités de Boston.

4. Boston est un endroit idéal pour faire du shopping, et notamment à Newbury Street. Dans cette rue, vous trouverez de nombreux magasins de vêtements, des cafés, des restaurants et des boutiques de toutes sortes. Jusqu’à la moitié du XIXe siècle toutefois, rien de tout cela n’existait : la zone était complétement immergée. Newbury Street a vu le jour en 1882, et faisait à l’origine partie d’un grand quartier résidentiel. Depuis, la rue s’est transformée en une zone cosmopolite et commerciale.

5. D’accord, ce n’est pas à Boston même, mais on peut se rendre à Martha’s Vineyard pour la journée. Située au sud de Cape Cod, cette île de 260 kilomètres carrés est une destination prisée en été. N’hésitez pas à tester ses incroyables restaurants, à louer un bateau et à vous faire bronzer sur l’une de ses plages magnifiques. Laissez-vous transporter par l’ambiance estival de l’île.

La bande-son de la ville

Nous avons préparé une liste de chansons, interprétées par des artistes locaux, pour vous accompagner lors de votre séjour à Boston.

  • "Toy’s in the Attic" (1975), du groupe mythique Aerosmith, originaire de Boston.
  • Un peu de disco avec le tube de Donna Summer, née à Boston, "Bad Girls" (1979).
  • “Sweet Baby James” (1970) de James Tyler, le premier artiste non-britannique à avoir signé un contrat chez Apple Record, la maison de disque des Beatles.
  • Le groupe New Kids on the Block est un boys band formé à Boston dans les années 80. Leur tube “Hangin’ Tough" (1988) a rencontré un grand succès.
  • It’s a Shame About Ray”, composé en 1992 par le groupe The Lemonheads, lui aussi originaire de Boston.
  • Joan Baez (1960) vivait à Belmont, dans la périphérie de Boston, lorsque sa carrière a démarré.