DERNIERE MINUTE

Luanda, une métropole tournée vers l'avenir

Luanda, une métropole tournée vers l'avenir
Taille du texte Aa Aa

La capitale de l'Angola, Luanda, est une métropole de 10 millions d'habitants. En compagnie de l'ancienne reine de beauté, Micaela Reis, nous avons parcouru cette ville animée, partagée entre tradition et modernité, luxe et simplicité.

Notre visite débute dans la vieille ville coloniale. Luanda a été fondée par des navigateurs portugais en 1575, avant de devenir la capitale de la colonie au XVIIe siècle.

Micaela Reis est notre guide. Aujourd'hui présentatrice télé et actrice, elle a été la première Angolaise a avoir été élue Miss Afrique, en 2007.

" La ville a beaucoup changé, raconte-t-elle. Il y a eu beaucoup de vieux bâtiments détruits et d'autres qui ont été construits. Aujourd'hui, on bâtit de nouvelles choses, car on regarde vers le futur."

"Les traditions sont vraiment importantes pour les Angolais, poursuit la jeune femme. Nous avons le "Pensador", le penseur. La plus part des gens ont ça chez eux. Quand j'ai participé à Miss Univers, on devait apporter un objet traditionnel de notre pays. Alors j'ai pris ça."

Même si les traditions ont une place importante dans la société, l'Angola reste un pays jeune. Le pays a obtenu son indépendance en 1975.

La nouvelle génération est résolument tournée vers l'avenir, comme le prouve la scène artistique du pays, qui attire de plus en plus de monde à l'international.

" Il y a une scène artistique très forte qui se développe en Angola, explique la présentatrice Sofia Lucas. Il y a un groupe d'artistes qui regarde vers le passé, mais il y en a d'autres qui mettent en avant leur propre vision de l'Angola, dans leur travail et leur art."

Djindungu, plage et musique

Nous poursuivons notre périple à travers la métropole animée. Nous parcourons l'Avenue du 4 février, aussi appelé la Marginale, sur le front de mer. Puis nous arrivons à la péninsule d'Ilha, qui entoure le port de Luanda.

C'est le lieu idéal pour trouver un restaurant, ou boire un verre en fin de journée. Micaela nous fait découvrir des ingrédients angolais populaires : le Djindungu, un piment très fort, les patates douces, le manioc et les bananes.

Une fois la chaleur retombée, les habitants se retrouvent sur la plage

"La plage, ici à Luanda, c'est quelque chose de très important, surtout les weekends, commente Micaela. C'est ce qu'on fait tous : on vient à la plage, on cuisine sur la plage, on passe toute la journée ici. Ça fait partie de notre mode de vie."

De retour dans le centre ville, nous nous rendons sur la terrasse du Junkembo, où nous assistons à un concert. La musique est très importante pour les Angolais, comme nous l'explique l'ancienne miss : "On adore danser, on adore écouter de la musique quand on est tous ensemble à la maison. On a grandi avec la musique, c'est dans notre sang depuis toujours. La musique aussi."

Après avoir découvert les arts, les traditions, la plage, la musique et la dance de Luanda, notre périple prend fin. Mais nous garderons en mémoire l'accueil et la joie de vivre de ses habitants.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.