PUBLICITÉ

Législatives en Corée du Nord : des élections sans suspens

Législatives en Corée du Nord : des élections sans suspens
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Nord-Coréens élisent ce dimanche leurs députés. Pas de suspens toutefois : selon la loi du pays, il ne peut y avoir qu'un seul candidat par circonscription, désigné par le parti.

PUBLICITÉ

Ce dimanche, le leader suprême Kim Jong-un, et l'ensemble des Nord-Coréens, se sont rendus aux urnes pour élire les 687 députés de l'Assemblée populaire suprême.

Une élection bien particulière toutefois : dans cette dictature, considérée comme l'une des plus répressives au monde, seul un candidat est autorisé à se présenter par circonscription. Un candidat désigné par le Parti des travailleurs, au pouvoir.

Les électeurs peuvent en théorie rayer ce nom avant de voter, mais personne ne prend un tel risque. Selon les observateurs, ce simulacre d'élection permet au pouvoir de légitimer sa politique et de tester la loyauté des citoyens.

Lors des dernières élections législatives en 2014, le taux de participation s'était élevé à 99,97%, et les candidats désignés par le parti avait obtenu 100% des voix dans leurs circonscriptions.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections européennes : ce que veulent les électeurs et ce que promettent les candidats

Quatre personnes blessées lors d'une attaque au couteau dans le métro de Lyon

Lituanie : le président sortant déclare victoire après le second tour de l'élection présidentielle