DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Paris-Nice: double fracture cervicale pour Barguil

Paris-Nice: double fracture cervicale pour Barguil
Taille du texte Aa Aa

Le Français Warren Barguil souffre d'une double fracture cervicale après sa chute lundi dans la 2e étape de Paris-Nice, a-t-on appris auprès de son équipe Arkea-Samsic.

Le Breton, meilleur grimpeur du Tour de France 2017, a été transporté dans un hôpital parisien (Bicêtre) après avoir été soigné dans un premier temps à Dourdan, au sud de la capitale.

Barguil est tombé au 59e kilomètre de l'étape reliant Les Bréviaires à Bellegarde en même temps que d'autres coureurs, notamment l'Espagnol Gorka Izagirre. Inconscient pendant quelques instants, il a repris connaissance avant d'être dirigé vers l'hôpital de Dourdan.

Si une intervention chirurgicale ne semble pas devoir être nécessaire, son indisponibilité pourrait avoisiner les huit semaines, selon une source proche de son équipe.

Ce brutal coup d'arrêt, qui interdit à Barguil la période des classiques, plonge son équipe dans l'incertitude, voire l'inquiétude. Elle vient de perdre provisoirement son meilleur atout dans la course aux invitations pour le Tour de France, puisque les deux derniers billets sont convoités par trois formations (Arkea-Samsic, Direct Energie, Vital Concept).

Barguil, recruté à la fin de la saison 2017 pour être le leader de la formation française, n'a pu concrétiser l'an passé sur la lancée de son Tour triomphal de l'été précédent (deux victoires d'étape, l'une dans les Pyrénées et l'autre dans les Alpes, ainsi que le maillot à pois de meilleur grimpeur).

Le Morbihannais (27 ans) a été rejoint à l'intersaison par l'Allemand André Greipel, fort de 11 succès d'étape au sprint dans le Tour de France. Mais Greipel (36 ans) ne compte encore qu'un succès à son actif en 2019, une étape de la Tropicale Amissa Bongo.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.