Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le chef de la droite européenne somme Orban de stopper son hostilité anti-Bruxelles

Le chef de la droite européenne somme Orban de stopper son hostilité anti-Bruxelles
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Sur la route menant de l'aéroport au centre-ville de Budapest, des panneaux blanc. Sur ces panneaux, il y avait jusque-là des affiches controversées visant notamment le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker et le milliardaire Georges Soros. Les deux hommes sont accusés d'être les promoteurs de l'immigration illégale en Europe.

Cette campagne d'affichage hostile a été initiée par le gouvernement eurosceptique de Viktor Orban.

Et c'est pour dire stop à ce genre de message que Manfred Weber, le chef de file de la droite européenne, est venu en personne ce mardi à Budapest, et qu'il a rencontré le Premier ministre hongrois Orban.

REUTERS/Bernadett Szabo
Manfred Weber à son arrivée au bureau du Premier ministre hongrois Viktor Orban.REUTERS/Bernadett Szabo

Les deux hommes ne sont pas parvenus à un accord. Manfred Weber attendait des excuses de la part de son hôte. Et il ne les a pas obtenues.

« Le PPE a des valeurs fondamentales claires, a-t-il rappelé. Ces valeurs ne sont pas négociables. Elles doivent être respectées par tous ses membres, y compris par le Fidesz. »

Le Fidesz, parti de Viktor Orban, est membre du PPE. Mais il pourrait en être exclu. Une réunion doit statuer sur le sujet le 20 mars.

-avec agences -