Brexit : une lettre d'une petite Britannique fait fondre les responsables européens

Brexit : une lettre d'une petite Britannique fait fondre les responsables européens
Taille du texte Aa Aa

Une lettre envoyée par une petite Britannique de six ans à Donald Tusk a profondément ému le Président du Conseil européen, ainsi que d'autres ténors européens. Ces mots hésitants ont aussi permis à ces derniers de prendre un peu de recul, alors que le brouillard se fait des plus persistants au Royaume-Uni.

La fillette, prénommée Sophie et résidant à Londres, souhaite ainsi que les Européens et les Britanniques "restent amis", malgré le divorce qui s'annonce.

"Cher Monsieur Tusk, je vis en Grande-Bretagne. Je sais que nous allons quitter l'UE. Mais je pense qu'on devrait rester amis", a-t-elle écrit.

"S'il vous plaît, puis-je avoir une photo dédicacée de vous pour mon livre sur l'Europe ?" a-t-elle également demandé au responsable européen.

Enfin après avoir signé sa lettre, Sophie a expliqué à Donald Tusk qu'elle lui avait dessiné une licorne.

Voir cette publication sur Instagram

We will always be friends, Sophie ❤️

Une publication partagée par Donald Tusk (@donaldtusk) le

Donald Tusk a indiqué après avoir partagé la lettre sur son compte Instagram qu'il avait bien envoyé sa photo dédicacée à la petite fille en ajoutant que " Nous resterons toujours amis, Sophie".

La lettre de Sophie n'a également pas laissé insensible Guy Verhofstadt, le président du Groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ALDE) au Parlement européen. "Parfois, il faut un enfant pour tout remettre en perspective. Le Brexit est un terrible gâchis" a ainsi réagi sur Twitter celui qui est aussi le coordinateur du Brexit dans l’hémicycle.