Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le riz colombien plus fort grâce à la technologie japonaise

Le riz colombien plus fort grâce à la technologie japonaise
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Dans cette édition de Global Japan, nous découvrons comment le savoir-faire du Japon s'exporte en Colombie : des chercheurs japonais apportent leurs technologies agricoles au secteur rizicole colombien. Ils développent avec leurs collègues locaux de nouvelles variétés de riz et augmentent la productivité grâce à l'Internet des objets.

À l'heure où les agriculteurs colombiens comme tant d'autres dans le monde peinent à faire face au changement climatique, cette édition de Global Japan nous montre comment des chercheurs et une entreprise venus du Japon les aident à accroître leur production de riz en utilisant moins d'eau.

Nous visitons un centre de recherche à Saldaña où des scientifiques colombiens et japonais développent et testent de nouvelles variétés de riz plus résistantes à la sécheresse et aux maladies. Aux côtés de la société japonaise PS Solutions et avec le soutien de l'Agence japonaise de coopération internationale ou JICA, ils utilisent également un système appelé e-kakashi qui s'appuie sur la technologie mobile, les applications et l'Internet des objets pour surveiller les conditions dans les parcelles dont la température et l'humidité. Les producteurs de riz de Fedearroz, l'association de riziculteurs colombiens qui participe au projet, peuvent se servir de ces informations pour mieux réguler leurs apports.

Nous nous rendons dans une ferme près d'Ibagué où l'on cultive des variétés de riz récemment élaborées par le laboratoire de Saldaña en économisant de l'eau et des engrais. Les riziculteurs estiment que ces nouvelles variétés et les technologies développées avec les Japonais leur permettent de mieux faire face à des phénomènes météo extrêmes. La région est confrontée à la sécheresse en été et récemment, ce sont de fortes pluies qu'elle a dû affronter. Ces intempéries empêchent temporairement l'ensemencement. D'où la nécessité de cette approche technologique pour augmenter les rendements de ce type de culture.

Dans la capitale Bogotá, nous rencontrons la responsable de ce programme de développement du riz à Fedearroz : elle explique que le travail mené avec les chercheurs japonais a aidé les membres de la fédération à gagner en productivité et en compétitivité, encourageant ainsi le commerce international. Le programme n'est qu'un exemple des réalisations qui ont été rendues possibles grâce aux liens séculaires entre le Japon et la Colombie. Des relations dans lesquelles les volets commerce et investissement sont prépondérants sachant qu'ils devraient encore prendre de l'importance puisque les deux pays mènent actuellement des négociations sur un accord de libre-échange.​