DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Garcia retrouve confiance à Miami

Taille du texte Aa Aa

La N.1 française Caroline Garcia s'est hissée pour la première fois cette saison en 8e de finale d'un tournoi WTA, en faisant chuter l'Allemande Julia Görges, samedi à Miami.

Déjà solide contre la Bélarusse Victoria Azarenka, triple lauréate de l'épreuve et ancienne N.1 mondiale, dominée 6-3, 6-4 au 2e tour, Garcia a encore fait meilleure impression lors de son deuxième match en Floride.

Elle a surclassé Görges, 15e mondiale, en deux sets rondement menés 6-0, 7-5.

Après une première manche à sens unique bouclée en 25 minutes, la Lyonnaise a fait le dos rond quand son adversaire a haussé son niveau et retrouvé sa première balle de service.

A 5-5, sur son service, elle a été menée 0-40, mais n'a pas paniqué et a remporté cinq points de suite pour mener 6-5.

Déçue d'avoir laissé passer sa chance, Görges est retombée dans ses travers au service et Garcia a concrétisé sa première balle de match, sur un deuxième service de l'Allemande.

"J'ai l'impression que ce match-là était mieux que celui contre Azarenka", a-t-elle analysé.

"C'est vrai que dans mes matches précédents, je me mettais à paniquer, sans qu'il y ait de raison (...) A l'entraînement, il y a plus de calme et c'est cette sorte de mentalité qu'il faut avoir en match", a poursuivi la 21e mondiale qui n'avait jamais dépassé le 3e tour à Miami.

Garcia, qui avait culminé à la 4e place mondiale en 2018, court après un résultat de référence en 2019.

- Wawrinka éliminé -

Elle avait atteint le 3e tour de l'Open d'Australie 2019, mais elle restait sur une élimination d'entrée à Indian Wells face à l'Américaine Jennifer Brady qui l'avait battue pour la troisième fois de l'année.

Pour atteindre les quarts de finale, il lui faudra maintenant battre la N.2 mondiale, Petra Kvitova.

La Tchèque, finaliste malheureuse de l'Open d'Australie 2019, a été malmenée par la Croate Donna Vekic (25e), avant de s'imposer 6-4, 3-6, 6-4 après deux heures et 35 minutes de jeu.

Au bilan de leurs confrontations, Garcia, 25 ans, et Kvitova, 29 ans, sont dos à dos avec trois victoires chacune, mais elles ne sont plus affrontées depuis octobre 2017.

Garcia aborde ce duel avec une confiance retrouvée.

"C'est vrai que c'est important d'arriver à enchaîner les victoires, les matches solides où il y a des choses positives (...) J'ai fait deux matches où je m'engage à fond, je me bats et je cherche des solutions", a-t-elle apprécié.

Le seul autre Français en lice samedi à Miami, Adrian Mannarino, n'a pas pesé lourd face au Russe Daniil Medvedev, 16e mondial.

"Manna", 55e, s'est incliné en deux sets secs 6-2, 6-1 et n'a pas fait mieux qu'à Indian Wells où il s'était déjà incliné au 2e tour.

En attendant l'entrée en lice dans l'après-midi de samedi de Roger Federer, en quête de son 101e titre, son compatriote Stan Wawrinka qu'il aurait pu affronter au 3e tour, comme à Indian Wells, a chuté.

Il s'est incliné face au Serbe Filip Krajinovic, 103e mondial, 5-7, 6-2, 7-6 (7/5).

Wawrinka (37e), de retour d'une grave blessure à un genou, a connu une petite alerte durant le 3e set.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.