DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Stade 2 pourrait passer sur France 3

France Télévisions le 5 avril 2016
France Télévisions le 5 avril 2016 -
Tous droits réservés
JOEL SAGET
Taille du texte Aa Aa

L'émission dominicale Stade 2, diffusée depuis 1975 sur la deuxième chaîne, pourrait bientôt passer sur France 3, a indiqué France Télévisions lundi, confirmant des informations de L'Equipe.

"Après le succès du déplacement de Tout le sport qui réunit désormais près de 2 millions de téléspectateurs, le groupe poursuit la valorisation de ses rendez-vous sportifs pour une meilleure exposition de Stade 2", a expliqué France Télévisions, où les réunions de préparation pour la rentrée sont en cours.

Interrogé sur un éventuel passage sur France 3, le groupe a répondu que "plusieurs pistes dont celle-ci sont à l'étude". L'émission est actuellement diffusée le dimanche à 17H00, après de nombreux changements d'horaire.

En moyenne, Stade 2 réunit 948.000 téléspectateurs, pour 7,4% de part d'audience, selon Médiamétrie.

Selon L'Equipe, la direction de France Télévisions envisage de déplacer l'émission sur France 3, toujours le dimanche, mais à un horaire plus tardif, entre 20H00 et 21H00, face au Canal Football Club de Canal+.

"La télévision, c'est mécanique," expliquait au quotidien sportif le présentateur de l'émission Matthieu Lartot avant le début du Tournoi des Six nations. Pour "Stade 2, le dimanche à 17 heures, face à un match de Top 14, de la Ligue 1 et aux pratiquants qui ne sont pas rentrés chez eux, avoir entre 800.000 et 1 million de téléspectateurs, ce n'est pas rien. On doit être fier de cela".

France 3 diffuse déjà "Tout le sport", la principale émission quotidienne de sport à la TV française. L'émission a vu ses audiences remonter en passant de 20 heures à 20h45 en 2018.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.