DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: la Bretagne joue les juges de paix entre Lille et Lyon

Taille du texte Aa Aa

Le duel à distance entre Lille et Lyon, 2e et 3e à 20 et 24 points de l'intouchable PSG, passe par la Bretagne et deux déplacements, à Nantes et Rennes respectivement, pour le compte de la 30e journée de Ligue 1.

La première place de "l'autre championnat", celui sans le leader parisien, qui va à Toulouse dimanche (21h00), se joue peut-être du côté de Breizh: dès vendredi (20h45), Lyon peut revenir à un point de Lille, à condition de s'imposer à Rennes.

"Nous avons imaginé qu'avec un parcours presque sans faute nous parviendrons le moment venu avec moins de trois points d'écart et que cela se réglerait sur le terrain chez nous (Lyon-Lille le 4 mai pour la 35e journée, NDLR)", a d'ailleurs expliqué le président de l'OL Jean-Michel Aulas.

De quoi mettre la pression sur les Dogues, qui se rendent à Nantes dimanche (17h00) avec ambition. Pour se relancer dans la course à la place de dauphin du PSG mais aussi pour effacer le revers à domicile contre Monaco (1-0) avant la trêve internationale.

Plus loin au classement, Marseille, 4e à six points de Lyon, reçoit Angers samedi (17h00) tandis que Montpellier (7e) affronte Guingamp (18) mercredi (19h00).

Programme de la 30e journée de Ligue 1:

Vendredi

(20h45) Rennes - Lyon

Samedi

(17h00) Marseille - Angers

Dimanche

(15h00) Dijon - Nice

Amiens - Bordeaux

Monaco - Caen

(17h00) Nantes - Lille

(21h00) Toulouse - Paris SG

Lundi

(20h30) Saint-Etienne - Nîmes

Mercredi

(19h00) Strasbourg - Reims

Montpellier - Guingamp

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.