Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Judo : deuxième journée au Grand Prix de Tbilissi

Judo : deuxième journée au Grand Prix de Tbilissi
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Une pluie de victoire néerlandaises... en pleine saison des tulipes ! Le numéro trois mondial Frank De Wit a transformé l'orange en or ce samedi, en se livrant à une démonstration de force, pour ce deuxième jour du Grand Prix de Tbilissi, en Géorgie.

Une habileté parfaite, contre l'Allemand Timo Cavelius, entre autres, grâce à une technique rendue célèbre par le Géorgien Shota Khabareli. La robustesse qui ressort de son jeu a conduit le Néerlandais de 23 ans à la victoire dans le golden score.

Un peu plus tôt, l'homme du jour s'était imposé face au Français de 22 ans Alpha Djalo.

Nous avons pu nous entretenir avec le Néerlandais, peu après sa victoire : "Pour moi c'était très important, mon coach n'était pas très satisfait de nos débuts. On a commencé en étant un peu stratégique et en 5 secondes, on remportait la victoire", explique Frank De Wit.

"Mais pour moi, c'était vraiment très important parce que c'est mon style de judo. J'aime jouer comme ça. Parfois, il faut être plus technique. C'est peut-être pour cela que je n'ai remporté aucune médaille d'or depuis 2017", conclut-il avec le sourire.

Succès indéniable pour les Néerlandais

Les victoires ont fleuri toute la journée pour les Pays-Bas à Tbilissi... Ces deux Néerlandaises sont amies dans la vie, mais une seule pouvait gagner sur le tapis.

Et c'est Sanne Vermeer, qui a remporté la victoire face à sa compatriote Geke Van Den Berg, en ouvrant le score par waza-ari avant de décrocher l'or en 42 secondes.

"L'équipe néerlandaise s'entraîne vraiment très dur et je pense que nous donnons le meilleur de nous-mêmes", a réagi Sanne Wermeer après sa victoire_._ "Mon adversaire s'est aussi beaucoup entraînée, donc c'est une double victoire. Je voulais qu'elle gagne aussi, mais je voulais gagner encore plus".

De l'or pour le Français Guillaume Chaine

Le Français Guillaume Chaine a quant à lui remporté soo premier Grand Prix de sa carrière, à 32 ans

Il s'est imposé dans la catégorie des moins de 73 kilos face au Cubain Magdiel Estrada, grâce à la technique du Ouchi. C'est sans aucun doute l'un des Français les prometteurs à surveiller en 2019.

Enfin, pour terminer, notre geste du jour... Et c'est un autre Français qui en est l'auteur.

Alpha Oumar Djalo s'impose comme l'un des judokas les plus impressionnants de la compétition.

En témoigne la puissance de ces prises face à l'Ukrainien Bohdan Zusko sur le tapis... au cours d'un combat sans merci.