EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les britanniques se réveillent avec un nouveau report du Brexit

Les britanniques se réveillent avec un nouveau report du Brexit
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Européens ont fini par se mettre d’accord sur une date de sortie de l’Union pour le Royaume-Uni, le 31 octobre. Un report qui fait la une des journaux et qui agace les britanniques.

PUBLICITÉ

Le Royaume-Uni s'est réveillé avec une nouvelle date de sortie de l'Union européenne. Les européens sont tombés d'accord sur le 31 octobre. Déjà surnommé le « Halloween Brexit », il fait la une des journaux. Un report qui agace les britanniques. "Eh bien, personne ne contrôle le Brexit. Ils ont juste besoin de continuer et de le faire d'une manière ou d'une autre.", affirme une londonienne.  "Qu'est ce qu'il y aura de neuf maintenant ? Ils ont déjà poussé le bouchon un peu loin ces trois dernières années.", déplore un autre passant.

Quel avenir pour Theresa May ?

De nombreuses questions se posent autour de Theresa May. Anand Menon, professeur de politique européenne et d' affaires étrangères au Kings College de Londres livre son analyse : "Je pense que la grande question est de savoir ce que cela signifie pour Theresa May. En fait, cela ne change pas grand-chose du tout en ce qui concerne le Parlement. Il n'y a toujours pas de majorité pour quoi que ce soit. Vous pouvez affirmer que sans pression temporelle jusqu'en octobre,la grande question est de savoir si le parti de Theresa May lui permet de rester aux commandes ou non. Et je pense qu'il y a un réel mécontentement au sein du parti . Certains tenteront de se débarrasser d'elle , probablement pas avant les élections européennes, mais certainement après."

Plusieurs médias estiment que l'offre du bloc européen constitue bien un nouveau camouflet pour la première ministre. Certains vont même jusqu’à comparer le brexit à un trou noir. De son côté, Theresa May espère toujours trouver un accord pour sortir le 22 mai.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Brexit : le FMI se félicite que l'UE ait évité le no deal

Le Royaume-Uni cherche à rétablir ses relations avec l'UE

Nigel Farage fait volte-face et se présente aux élections britanniques