DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Notre-Dame : les réactions de solidarité se sont succédé en France et à l'étranger

Instagram/@nicolas_marang via REUTERS
Instagram/@nicolas_marang via REUTERS
Taille du texte Aa Aa

La destruction d'une partie de la Cathédrale Notre-Dame a fait réagir l'ensemble de la classe politique française, et au-delà. Entouré de l’Archevêque de Paris Monseigneur Michel Aupetit et d'une grande partie de son gouvernement, Emmanuel Macron a annoncé hier soir sur le parvis de la Cathédrale : "Nous rebâtirons Notre-Dame".

Le Président français a d'ailleurs repoussé son allocution prévue initialement à 20 heures hier, au cours de laquelle il devait faire des annonces à la suite du Grand débat organisé en réponse à la crise des gilets jaunes. La Maire de Paris, Anne Hidalgo a exprimé son chagrin sur Twitter, face aux ravages des flammes :

Le président de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, et la présidente du Rassemblement National, Marine le Pen ont également exprimé leur compassion, et ont salué le travail des pompiers de Paris.

Le recteur-archiprêtre de Notre-Dame Patrick Chauvet a rappelé que cet incendie est intervenu en pleine semaine sainte. "Seigneur, pourquoi?" demande-t-il avant d'ajouter : "je pense que j'aurai la réponse quand j'arriverai au ciel".

Le maire de Londres, Sadiq Khan a exprimé son chagrin et sa solidarité avec Paris. L'ancienne ministre de la culture française Audrey Azoulay a fait part de son soutien ainsi que celui de l'UNESCO qu'elle préside depuis 2017.

Après un premier message suggérant l'envoi de Canadair pour éteindre l'incendie de la Cathédrale Notre-Dame, le président américain Donald Trump s'est fendu d'un tweet d'une grande simplicité : "Dieu bénisse le peuple français".

Au lendemain de l'incendie qui a été maîtrisé, les réactions continuent.