DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Japon: démission du président honoraire de la Fédération de rugby avant le Mondial

Japon: démission du président honoraire de la Fédération de rugby avant le Mondial
Taille du texte Aa Aa

Yoshiro Mori a annoncé sa démission surprise de son poste de président honoraire de la Fédération de rugby du Japon (JFRU), à cinq mois du Mondial organisé dans l'archipel.

L'ancien Premier ministre, âgé de 81 ans, restera toutefois à la tête du comité d'organisation des jeux Olympiques de Tokyo-2020.

Le dirigeant démissionnaire était patron en titre de la Fédération pendant 10 ans, jusqu'en 2015, date à laquelle il avait cédé sa place à Masaru Okamura, devenant simple président d'honneur.

M. Mori, qui a joué un rôle clé pour attirer la première Coupe du monde de rugby au Japon, a fait cette annonce après une réunion de la Fédération mercredi.

"Il a fait part de son intention de démissionner du fait de son âge et de son état de santé", a déclaré un porte-parole de la JFRU à l'AFP.

Yoshiro Mori, qui a récemment subi plusieurs opérations en raison d'un cancer, a également invoqué ses fonctions au sein de l'instance olympique pour justifier son retrait de la Fédération de rugby.

"L'organisation du Mondial (20 septembre-2 novembre) n'en sera pas affectée", a promis la JFRU.

M. Mori a dit espérer que les jeunes générations prennent le relais pour promouvoir le rugby au Japon, qui a subi un coup dur avec l'annonce en mars que l'équipe des Sunwolves, basée à Tokyo, allait disparaître du Super Rugby après la saison 2020 faute de résultats probants.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.