DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections en Espagne : les citoyens analysent le premier débat

Elections en Espagne : les citoyens analysent le premier débat
Taille du texte Aa Aa

Après le débat télévisé, le débat des citoyens : quel leader politique espagnol a gagné le face à face organisé hier soir ? Près de 9 millions d'Espagnols l'ont regardé. Leurs avis divergent mais beaucoup sont déçus.

"Ils s'en fichent des gens"

Interrogé dans la rue, un Espagnol estime qu'ils ne veulent pas débattre. Ils veulent juste poursuivre leur campagne. Ils s'en fichent des gens. Leur niveau est très bas." Une femme, elle, affirme : "Ils n'ont donné que peu de vraies réponses aux nombreux problèmes qu'a l'Espagne.".

Principal thème abordé hier : la Catalogne. Un débat qui lasse de nombreux Espagnols. Une citoyenne explique : "Ils parlent de la Catalogne mais pas de ce qui peut vraiment intéresser les citoyens". Un autre rétorque : "Moi, ce qui m'inquiète, c'est que mon père paie 2000 euros par mois pour une mauvaise maison de retraite. Ca me scandalise. La Catalogne, les drapeaux, l'Espagne, je m'en fiche."

Un débat électrique

Lors de ce débat, chaque candidat a montré un visage différent de d'habitude, estime Antoni Gutiérrez-Rubi, analyste politique : "Pablo Casado était moins agressif, moins actif que ce qu'il avait été lors de la campagne pour la présidence du PP. Pedro Sanchez a évité les questions controversées pour ne pas faire d'erreur. Albert Rivera a coupé la parole, montré des photos, des graphiques. Il a été le plus agressif.

Pour moi, la surprise a été Pablo Iglesias. Il a eu un comportement modéré et a défendu la constitution. C'est un bon point d'après moi pour convaincre les électeurs de gauche."

Ces leaders politiques participent à un second débat ce mardi soir, le dernier avant les élections générales de dimanche.