DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Basket: Villeurbanne stoppe Monaco et entrevoit la "pole"

Taille du texte Aa Aa

Villeurbanne a stoppé la série victorieuse de Monaco, 92 à 91, mercredi à l'Astroballe, et fait un grand pas vers la première place de la saison régulière du Championnat de France de basket.

A cinq journées de la fin, l'ASVEL (22 victoires, 7 défaites) possède deux longueurs d'avance sur Monaco et sur Nanterre.

Corrigé dimanche à domicile par les Nanterriens (96-74), les Villeurbannais devaient absolument réagir face à l'équipe la plus en forme du moment. La Roca Team restait sur onze victoires d'affilée et n'avait pas perdu lors de la phase retour.

L'ASVEL a creusé rapidement un gros écart (+19 dans le deuxième quart-temps), mais s'est fait rattraper dans le troisième (48-48) après un sévère passage à vide offensif.

Monaco n'a toutefois jamais réussi à s'échapper et a commis beaucoup trop de fautes (46 lancers francs concédés, dont 33 réussis par les Villeurbannais) pour s'imposer dans le "money time", même si l'Américain Lazeric Jones (14 points) et Yakouba Ouattara ont eu les tirs à trois points pour repasser devant dans les 30 dernières secondes.

Le Villeurbannais Charles Kahudi a été le meilleur homme du match avec 14 points et 8 rebonds. Le jeune meneur Théo Maledon a marqué 12 points pour l'ASVEL. Du côté monégasque, l'Américain Dee Bost a inscrit 17 points.

Villeurbanne aura encore un match difficile à Limoges dimanche. En cas de victoire, la "pole position", qui offre l'avantage du terrain au match décisif pendant tous les play-offs, sera virtuellement dans la poche.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.