DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sri Lanka : l'assaut des forces de l'ordre contre des cibles liées à l'attaque de Pâques

Sri Lanka : l'assaut des forces de l'ordre contre des cibles liées à l'attaque de Pâques
Taille du texte Aa Aa

Policiers et militaires sri-lankais sont encore présents sur les lieux, l'assaut est encore frais. Nous sommes à Sainthamaruthu, à 45 km au sud du lieu de l'attentat survenu à Pâques, qui a marqué le Sri Lanka.

15 morts

Dans la nuit de vendredi à samedi, les autorités sri-lankaises ont affronté des djihadistes suspectés d'être liés à l'attaque contre les églises et hôtels, qui a fait plus de 250 morts et plusieurs centaines de blessés dimanche dernier.

A l'arrivée des forces de l'ordre, trois hommes se sont fait exploser.

Une femme et un enfant, présents sur le lieu même ou à proximité, ont été blessés et évacuées. Quinze personnes, dont six enfants et les trois kamikazes, sont mortes dans l'assaut.

D'autres attaques "encore possibles"

Une semaine après l'attentat, officiellement revendiqué par le groupe Etat islamique, les autorités sri-lankaises ont prévenu que d'autres attaques étaient possibles.

L’affrontement sanglant de la nuit dernière est survenu alors que les autorités avaient déjà saisi des dizaines de bâtons d'explosifs, des armes et des drapeaux du groupe Etat islamique, dans une autre cachette suspecte, située dans les environs.

Signe de la menace qui pèse sur ce pays à majorité bouddhiste, le département d'Etat américain demande aux citoyens américains de ne pas se rendre au Sri Lanka.

Les autorités sont toujours à la recherche de 140 individus dans le pays, soupçonnés d'avoir des liens avec l'organisation Etat Islamique.