Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Cannes 2019 : une montée des marches militante avec "Les Misérables" et "Bacurau"

Cannes 2019 : une montée des marches militante avec "Les Misérables" et "Bacurau"
Tous droits réservés
REUTERS/Stephane Mahe
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Seconde montée des marches à Cannes, cette fois-ci avec l'équipe du film "Les misérables" en lice pour la palme d'or : le réalisateur Ladj Ly et ses acteurs Alexis Manenti, Djebril Zonga et Damien Bonnard pour ne citer qu'eux.

C'est le premier long-métrage français projeté en sélection officielle et premier long tout court pour Ladj Ly. L’autodidacte de 39 ans a voulu faire un manifeste, un cri d'alarme sur les banlieues : "ça fait 20 ans qu'on est des gilets jaunes" clame celui qui vit encore en Seine-Saint-Denis dans la banlieue de Clichy-Montfermeil.

Le second film présenté mercredi soir à Cannes, était "Bacurau", un film brésilien réalisé par Juliano Dornelles et Kleber Mendonça Filho qui concourt aussi pour la Palme d'Or. L'équipe du film a voulu lancé un message lors de son passage sur le tapis rouge : "Nous devons résister alors que nous sommes dans une situation politique très grave".

Bacurau se déroule dans quelques années. C'est une dystopie qui met en scène une armée de tueurs contre des villageois du Nordeste brésilien...