PUBLICITÉ

Tennis: Gasquet se retire du tournoi de Lyon

Tennis: Gasquet se retire du tournoi de Lyon
Tous droits réservés 
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

Le Français Richard Gasquet s'est retiré, mercredi, du tournoi de tennis ATP de Lyon, à quatre jours du début de Roland-Garros, a-t-on appris auprès de l'organisation, alors qu'il devait affronter l'Américain Taylor Fritz pour le compte du 2e tour.

Tête de série N.6 de l'épreuve, Gasquet, 39e joueur mondial, avait terminé assez éprouvé son match du premier tour, lundi, contre le Français Maxime Janvier (N.199) qu'il avait battu en trois sets 7-6, 6-2, 7-6.

La raison du forfait n'a pas été indiquée par les organisateurs mais Richard Gasquet n'a repris la compétition qu'au tournoi Masters 1000 de Madrid après avoir été opéré en janvier d'une hernie inguinale. Il aurait mal au dos, selon une source proche.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le football français dégénère, l'OL interdit les déplacement extérieurs à ses supporters

Violences dans les stades français : les acteurs du football et la justice veulent sévir

Wendie Renard : "Le sport féminin mérite le respect"