Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

PSG: les souliers de plomb

PSG: les souliers de plomb
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Paris SG a terminé sa saison vendredi par une défaite à Reims (3-1), dans des standards bien éloignés de son statut de champion, à l’image de ses dernières semaines laborieuses. Il est temps d’aller en vacances!

Seul le métal du Soulier d’or européen visé par Kylian Mbappé pouvait illuminer la soirée parisienne. Mais “Kyky”, contraint de marquer quatre fois pour rejoindre Lionel Messi et ses 36 réalisations, a raté sa mission presque impossible, et sur cet échec, le rideau est tombé sur l’année du PSG.

Le prodige de Bondy a inscrit son 33e but de la saison (59e) sur une passe de la tête d’Edinson Cavani, la seule connexion des deux joueurs sur le match. La plupart du temps, le champion du monde s’est perdu dans le marasme du jeu parisien, sans Neymar, suspendu, pour lui donner un souffle d’inspiration, ou il a semblé esseulé.

Sa soirée a ressemblé à la monotone fin de saison de ses équipiers, qui ont perdu en Champagne leur quatrième match de Championnat en plus d’un mois. Avec cinq défaites en tout, ils égalent le record sous l‘ère QSI, établi par les classes 2012, 2013 et 2017.

- Buffon pas rassurant –

Paris n’a été menaçant que lors de la dernière demi-heure, piqué au vif par le deuxième but rémois. C’est à ce moment-là que Thomas Tuchel a commencé à se lever de son banc, après une heure dans un mutisme inhabituel pour lui.

Plus qu‘à Reims, c’est durant l‘été qu’il se sait attendu, lors du mercato qui doit redonner de la vie au groupe parisien. L’Allemand a déjà assuré que le chantier principal serait en défense, et le directeur sportif Antero Henrique, présent dans les tribunes, a pu constater l’ampleur du travail, s’il ne l’avait pas remarqué plus tôt.

Le latéral droit Thomas Meunier a été débordé par Baba Rahman sur l’ouverture du score (37e) puis c’est son homologue du côté gauche Layvin Kurzawa qui a été fautif sur le 2-0 de Mathieu Cafaro (56e), dont la reprise puissante a troué les gants de Gianluigi Buffon, loin d‘être serein sur le coup.

Et sur le 3-1… il n’y avait simplement plus personne, car la défense parisienne, dans le camp rémois pour espérer l‘égalisation, n’avait pas vu Pablo Chavarria partir dans son dos (95e). L’attaquant a profité d’un boulevard de 50 mètres pour tuer le match, et faire résonner MC Hammer, la musique qui célèbre chaque but local.

Meunier, Kurzawa, Buffon… Ces trois noms reviennent déjà dans les rumeurs de départ. Il y a aussi Kylian Mbappé, qui a menacé de voir “ailleurs” s’il n’avait pas plus de responsabilités. Sans compter les cas d’Edinson Cavani, de Thiago Silva ou de Dani Alves, qu’il va falloir prolonger ou pas. Les vacances seront courtes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.