EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Roumanie : le chef de la gauche passera par la case prison

Roumanie : le chef de la gauche passera par la case prison
Tous droits réservés 
Par Anne-Lise Fantino
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Liviu Dragnea dispose de 24 heures pour se rendre au commissariat le plus proche, après la confirmation de sa condamnation pour détournements de fonds publics.

PUBLICITÉ

De la campagne électorale à la case prison, il n'y a qu'un pas que devrait franchir Liviu Dragnea d'ici quelques heures.

Mais les électeurs roumains viennent d'infliger un revers à sa formation politique lors des Européennes. La haute Cour de cassation a confirmé ce lundi la décision prise à son encontre il y a presque un an. Déjà condamné pour fraude électorale, le responsable du Parti social-démocrate tente depuis des mois d'obtenir un assouplissement des lois anti-corruption.

Mais les électeurs roumains viennent d'infliger un revers à sa formation politique lors des Européennes. Ils devaient aussi se prononcer sur un référendum organisé par le président libéral, destiné à désavouer les réformes judiciaires du gouvernement de gauche, et dont les résultats sont attendus ce lundi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les travailleurs de la santé ont manifesté en Roumanie

La coalition au pouvoir en Roumanie annonce la fusion des élections européennes et locales

Agriculteurs et routiers roumains bloquent le transit de camions venus d'Ukraine