DERNIERE MINUTE

Basket: Villeurbanne face à sa "bête noire" Nanterre

Basket: Villeurbanne face à sa "bête noire" Nanterre
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Villeurbanne poursuit son parcours du combattant dans les play-offs du Championnat de France de basket en recevant dimanche Nanterre, sa “bête noire” de la saison, dans le match 1 des demi-finales. Dans l’autre affiche, samedi, Monaco accueille Dijon en grand favori.

. Monaco – Dijon

Depuis l’arrivée de l’entraîneur serbe Sasa Obradovic fin février, la Roca Team est presque intouchable: 18 victoires et une seule défaite, et encore d’un seul point dans la salle de l’ASVEL. En quarts de finale, Limoges n’a pas fait le poids face aux coéquipiers de Paul Lacombe (+20 à l’aller, +28 au retour). Malgré la présence en Bourgogne du MVP de la saison, le meneur américain David Holston, l’ASM semble équipée, avec des joueurs comme Yakouba Ouattara, le pivot bosnien Elmedin Kikanovic et une pléthore d’Américains (Dee Bost, Gerald Robinson, etc), pour boucler la série avant le cinquième match. Contrairement aux trois précédentes saisons, où elle avait gagné la saison régulière (et la Leaders Cup), avant de craquer en play-offs, l‘équipe de la Principauté a démarré doucement la saison et devrait avoir des réserves. Mais la JDA a déjà dépassé ses objectifs en atteignant le dernier carré et jouera dans l’euphorie de son incroyable quart de finale retour. A Strasbourg, elle s’est imposée (89-85) après avoir été menée de 31 points juste avant la pause, grâce à 28 points du meneur Axel Julien.

. Villeurbanne – Nanterre

Si le titre est au bout, personne ne pourra dire que l’ASVEL ne l’a pas mérité! Après avoir écarté le tenant du titre, Le Mans, en quart de finale, le club rhodanien se frotte à la seule équipe contre laquelle il a perdu deux fois en phase régulière (sur un total de sept défaites). Le deuxième revers, le 21 avril à l’Astroballe, avait même été cuisant (96-74). Il n’empêche que depuis, l‘équipe de Tony Parker n’a plus perdu: 9 victoires d’affilée, dont la finale de la Coupe de France et les deux manches du quart de finale. Les Villeurbannais disposent d’un effectif plus large et bien pourvu à tous les postes avec le Croate Miro Bilan à l’intérieur, le Lituanien Mantas Kalnietis à la mène, relayé par le tout jeune Théo Maledon, l’expérience de Charles Kahudi et un bon trio d’Américains David Lighty, DeMarcus Nelson et A.J. Slaughter. Mais Nanterre est capable d’exploit grâce à ses shooteurs à trois points Hugo Invernizzi, le Lituanien Adas Juskevicius et l’Islandais Haukur Palsson, qui en mis six lors de la “belle” des quarts face à Pau-Orthez. Contrairement à l’ASVEL, le club banlieusard n’a pas de pression. Il a déjà réussi son meilleur résultat en play-offs depuis son titre de 2013.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.