Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Roumanie : le pape François attendu en pays Sicule

Roumanie : le pape François attendu en pays Sicule
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Pape François est attendu ce samedi dans le pays sicule, une région du centre de la Roumanie où vit une importante minorité d'origine hongroise.

Il célèbrera une messe au sanctuaire marial de Sumuleu-Ciuc. Le site attire chaque année à la Pentecôte, des milliers de pèlerins catholiques. Certains, comme Gyorgy Zelei, sont venus de très loin, pour voir le souverain pontife.

« J'ai commencé mon pèlerinage le 29 mars à Mariazell en Autriche, raconte ce pèlerin venu de Hongrie. Il m'a fallu 61 jours pour faire 1460 kilomètres, et être là pour la visite du pape. »

Les habitants de cette région sont heureux d'accueillir le pape François. Mais il y a un peu d'amertume, comme l'explique Csaba Fodor. « Au départ, explique ce villageois_, on pensait que, pour cette visite du pape, nous pourrions approcher le Saint-Père, le rencontrer directement, spontanément, qu'il serait accessible. Mais on voit bien maintenant que ça ne sera pas possible. Il y a d'importantes mesures de sécurité. Finalement, cela crée des désagréments, des nuisances..._ »

Les revendications sicules

Dans cette région, les habitants d'origine hongroise aspirent à une certaine autonomie culturelle, vis-à- vis du pouvoir central roumain. Mais leur revendications trouvent peu d'écho à Bucarest. D'où un certain ressentiment, exprimé par Attila Császár, maire de la commune de Csíkrákos (Racu, en roumain).

« On ressent le poids de l'histoire dans notre vie quotidienne, confie-t-il. Il y a 100 ans, les politiciens ont redéfini les frontières et ils ont rattaché notre territoire à la Roumanie sans que les habitants ne soient consultés. D'un seul coup, on vivait -de fait- dans un pays autre que notre pays d'origine. »

>> Reportage en pays sicule, avant les élections européennes

Le pape François se veut porteur d'un message œcuménique, voulant rapprocher catholiques et orthodoxes. C'est la première fois qu'un souverain pontife se rend en pays sicule. Quand Jean-Paul II était venu en Roumanie il y a 20 ans, il était resté à Bucarest.