Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Finale de Ligue des champions 100% anglaise : Liverpool affronte Tottenham

Finale de Ligue des champions 100% anglaise : Liverpool affronte Tottenham
Tous droits réservés
REUTERS/Javier Barbancho
Taille du texte Aa Aa

Les partisans de Liverpool rêvent d'une sixième Ligue des champions de football pour leur équipe, samedi 1er juin 2019, à Madrid. La finale sera 100% anglaise. L'adversaire s'appelle Tottenham. Il n'a, lui, jamais remporté l'épreuve-reine des compétitions par clubs.

Quelque 32 000 supporters anglais seront présents dans le stade Metropolitano, habituellement occupé par l'Atlético de Madrid, dont la capacité est de 68 000 spectateurs.

"Je croise les doigts. Klopp ne peut pas perdre toutes ses finales, il va bien en gagner une."
Adrian
Supporter de Liverpool

Des deux côtés, on se prépare... non sans une certaine fébrilité. "Je suis un peu nerveux, oui, un peu nerveux, avoue un supporter de Liverpool. Je croise les doigts. Jürgen Klopp ne peut pas perdre toutes ses finales, il va bien en gagner une." L'Allemand a, en effet, perdu les trois finales européennes qu'il a disputées comme entraîneur.

"C'est la première fois qu'on est en finale et ça ne se reproduira probablement pas dans ma vie. Alors, c'est une sacrée expérience d'être ici."
Richard
Supporter de Tottenham

"C'est la première fois qu'on est en finale, et c'est une chose qui ne se reproduira probablement pas dans ma vie, commente, de son côté, un supporter de Tottenham. Alors, c'est une sacrée expérience d'être ici."

Même si les deux clubs n'entretiennent pas de rivalité historique et que chaque entraîneur a rendu hommage à son adversaire, les autorités espagnoles ont déployé un dispositif de sécurité sans précédent pour une compétition sportive, avec 4 700 agents et, c'est une première, un drone pour surveiller les supporters.

L'entraîneur de Tottenham, l'Argentin Mauricio Pochettino, a souhaité que le match soit l'occasion de "mettre en avant le vivre ensemble et montrer les valeurs de ce sport collectif qu'est le football". Une belle entrée en matière.