DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Un raz-de-marée conservateur déferle sur la Grèce

euronews_icons_loading
Un raz-de-marée conservateur déferle sur la Grèce
Taille du texte Aa Aa

Le parti conservateur grec Nouvelle démocratie sort gagnant des élections locales de ce dimanche. Syriza perd notamment la capitale au profit de Costas Bakoyannis.

Costas Bakoyannis, élu dimanche maire d'Athènes près de deux décennies après sa mère, est issu d'une grande dynastie politique grecque. Surfant sur un raz-de-marée de droite, le quadragénaire l'a emporté sans surprise avec plus de 65% des suffrages sur son rival de gauche, Nassos Iliopoulos, qui était soutenu par le parti du Premier ministre Alexis Tsipras.

"Aujourd'hui Athènes ne change pas simplement de maire, la ville change d'ère", a promis Costas Bakoyannis. Le parti de Nouvelle démocratie a confirmé son avance après les élections européennes de la semaine dernière en triomphant dans la plupart des régions et des grandes municipalités du pays.

Dans la région de l'Attique qui entoure Athènes, Giorgios Patoulis devance la candidate de Syriza Rena Ourou. Mais la vague des conservateurs s’arrête à Thessalonique, la deuxième ville du pays, remportée contre toute attente, par le candidat indépendant Konstantinos Zervas.

À 44 ans, Alexis Tsipras est plus fragilisé que jamais et paie la politique d'austérité imposée par les créanciers de la Grèce. De son côté, le parti Nouvelle démocratie marque des points.