Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington accentue la pression sur Mexico

Washington accentue la pression sur Mexico
Taille du texte Aa Aa

Le Mexique et les Etats-Unis doivent reprendre les négociations ce jeudi, pour tenter de trouver un accord sur la question migratoire. La Maison Blanche accentue la pression commerciale, et hier, les autorités mexicaines ont bloqué une caravane de migrants qui transitait par le pays , jour où les chefs de la diplomatie des deux pays se rencontraient à Washington.

"Il faut prendre des mesures, mais pas seulement à court terme, pas à titre de sanction", insiste Marcelo Ebrard, ministre mexicain des affaires étrangères, "il faut trouver une véritable solution, avec une vision plus large. C'est là où nous en sommes, et ce n'est pas facile".

Depuis la semaine dernière, Donald Trump menace de taxer dès le 10 juin les importations mexicaines, à hauteur de 5 %. Pour le président américain, les négociations n'avancent pas assez vite, et ces droits de douane pourraient grimper à 25 % début octobre, si aucun accord n'est trouvé. Washington a posé ses conditions, et demande au Mexique de renforcer sa frontière avec le Guatemala, de lutter contre la corruption de ses agents aux poste-frontières, et d'accueillir tous les demandeurs d'asile, dans le cadre juridique du pays.

D'après les garde-frontières américains, plus de 144.000 migrants, dont 12 000 mineurs isolés, ont été arrêtés à la frontière sud des Etats-Unis en mai, soit une hausse de 32 % par rapport à avril. Un chiffre record depuis ces sept dernières années.