Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La France rapatrie douze enfants de djihadistes détenus en Syrie

Camp de al-Hol, en Syrie
Camp de al-Hol, en Syrie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La France a rapatrié lundi matin douze enfants de djihadistes français. Le plus âgé a 10 ans. Ils sont isolés et particulièrement vulnérables. Certains sont malades et dénutris. La plupart son orphelins.

Ils étaient détenus à Al hol et Roj, dans le nord-est de la Syrie, dans des camps surpeuplés administrés par les forces kurdes, qui accueillent aujourd'hui quelque 12.000 étrangers, dont 4.000 femmes et 8.000 enfants de djihadistes.

En mars déjà, 5 orphelins et une fillette dont la mère a été condamnée à la perpétuité en Irak ont été rapatriés en France. Le quai d'Orsay a laissé entendre qu'une troisième opération pourrait avoir lieu "dans le futur".

La France reste réticente à rapatrier et à juger ses ressortissants liés à l'organisation Etat Islamique. Fin mai, le Défenseur des droits a sommé le gouvernement français de venir en aide aux enfants retenus en Syrie. Paris affirme étudier les situations "au cas par cas".

Deux enfants Néerlandais ont été également été remis aux Pays-Bas ce lundi.

Selon le Quai d'Orsay, environ 450 ressortissants français affiliés au groupe Etat Islamique sont détenus en prison ou retenus dans des camps syriens.