Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Mondial-2019: la démonstration américaine suscite la controverse

Les Américaines se congratulent après l'un des cinq buts d'Alex Morgan face à la Thaïlande, lors du Mondial, le 11 juin 2019 à Reims
Les Américaines se congratulent après l'un des cinq buts d'Alex Morgan face à la Thaïlande, lors du Mondial, le 11 juin 2019 à Reims -
Tous droits réservés
Thomas SAMSON
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Célébrations “excessives et irrespectueuses” ou “indignation moralisatrice”: l’attitude des Américaines lors de leur victoire record (13-0) contre la Thaïlande, mardi en phases de poule du Mondial-2019, a créé une polémique, certains observateurs accusant les Etats-Unis d’avoir inutilement humilié leurs adversaires.

“En tant que Canadiennes, nous ne penserions jamais à faire une chose pareille, a cinglé l’ancienne internationale Kaylyn Kyle, consultante pour la chaîne TSN. A mes yeux, c’est irrespectueux, scandaleux”, a-t-elle ajouté.

Des critiques qui lui ont valu, à l’en croire, des menaces de mort sur les réseaux sociaux, sans pour autant l’empêcher de réitérer ses propos en jugeant les célébrations des Américaines après leurs buts “excessives et irrespectueuses”.

Sur les réseaux sociaux, le mot-dièse #UglyAmericans (#SalesAméricaines) a fait florès, un utilisateur écrivant même au sujet des Etats-Unis qu’un “vainqueur sans classe (était) pire qu’un mauvais perdant, quel que soit le genre”.

Sans surprise, la sélectionneuse des championnes du monde en titre Jill Ellis a défendu ses joueuses: “C’est un championnat du monde donc toute équipe présente (en phase de groupes, ndlr) a été fantastique pour se qualifier. Respecter ses adversaires, c’est jouer à fond contre eux”.

“Admirez la performance et réservez à d’autres l’indignation moralisatrice”, a asséné Nancy Armour l‘éditorialiste de USA Today. “C’est une Coupe du monde, pas un tournoi amateur.”

Et côté thaïlandais, la sélectionneuse Nuengruethai Sathongwien a dit “accepter” le fait que les Américaines soient “meilleures”.

En s’imposant 13 buts à 0, les footballeuses de la “Team USA” ont effacé des tablettes le record de la victoire la plus large en Coupe du Monde, détenu depuis 2007 par l’Allemagne (11-0 contre l’Argentine).

Grâce à ce plantureux succès contre la 34e nation mondiale, les Etats-Unis trônent en tête du groupe F, à égalité de points avec la Suède, tombeuse plus discrète du Chili (2-0).

La Suède affrontera dimanche la Thaïlande, tandis que les Américaines croiseront sur leur route le Chili.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.