Rugby: non-lieu pour l'international anglais Steffon Armitage dans une affaire de violences

Steffon Elvis Armitage, alors sous le maillot du RC Toulon, taclé  par un joueur du Leinster en Coupe d'Europe, le 15 avril 2015 à Marseille
Steffon Elvis Armitage, alors sous le maillot du RC Toulon, taclé par un joueur du Leinster en Coupe d'Europe, le 15 avril 2015 à Marseille Tous droits réservés BORIS HORVAT
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

L'international anglais Steffon Armitage, 33 ans, a bénéficié d'une ordonnance de non-lieu dans le cadre d'une instruction pour violences en réunion remontant à 2014 à Toulon, a-t-on appris lundi auprès de son avocat Me Clément Lambert.

Un temps également suspecté d'avoir participé à ces violences, l'international français Xavier Chiocci a lui aussi été mis hors de cause, a précisé cet avocat, confirmant une information de Var-Matin.

Les joueurs, évoluant tous deux à l'époque au Racing Club de Toulon (RCT), avaient été soupçonnés d'avoir frappé un client, un jeune homme de 31 ans, le 13 décembre 2014 dans un restaurant où ils avaient passé une soirée bien arrosée.

Seul Armitage avait alors comparu, en février 2015, devant le tribunal correctionnel de Toulon, Xavier Chiocci ayant déjà été mis hors de cause une première fois. Le parquet avait alors requis 5 à 6 mois de prison contre le 3e ligne anglais, avant que le tribunal ne juge que les faits n'étaient pas clairement établis. C'est à la suite de cette décision qu'une instruction avait été ouverte.

Steffon Armitage jouait cette saison à Pau et se trouve aujourd'hui en fin de contrat, tandis que Xavier Chiocci, pilier gauche de 29 ans, évoluera à Lyon à la saison prochaine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tour de France 2020 : attention ça va grimper !

Chants homophobes dans les stades : nouvelle interruption lors du match Nice-Marseille

Lucien Favre quitte Nice pour Dortmund