Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

En Albanie, les manifestants réclament toujours la démission du premier ministre Edi Rama

En Albanie, les manifestants réclament toujours la démission du premier ministre Edi Rama
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

En Albanie, les manifestations durent depuis plusieurs mois déjà. Mais ces protestataires n'en démordent pas.

Ce vendredi, ils étaient des milliers dans les rues de Tirana, la capitale albanaise, pour réclamer de nouveau la démission du premier ministre socialiste Edi Rama.

L'opposition accuse le dirigeant de corruption, de pressions sur l'administration et de fraude électorale.

Des accusations qui ont redoublé cette semaine après la publication dans les médias d'écoutes téléphoniques entre des fonctionnaires et de hauts dirigeants socialistes, y compris le premier ministre albanais.

Scrutin municipal menacé ?

La contestation de la part de certains manifestants menace par ailleurs le scrutin municipal qui doit se tenir à la fin du mois.

Des militants de l'opposition de droite ont tenté cette semaine d'entrer de force dans les bureaux de vote, pour y détruire le matériel électoral.

Signe d'une crise politique et démocratique qui ne cesse de monter, dans ce pays de près de 3 millions d'habitants