DERNIERE MINUTE

Tennis: l'Australie célèbre sa "nouvelle reine" Barty, N.1 mondiale

L'Australienne Ashleigh Barty s'empare de la place de N.1 mondiale au classement WTA grâce à sa victoire sur le gazon de Birmingham, le 23 juin 2019
L'Australienne Ashleigh Barty s'empare de la place de N.1 mondiale au classement WTA grâce à sa victoire sur le gazon de Birmingham, le 23 juin 2019 -
Tous droits réservés
Paul ELLIS
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Couronnée “nouvelle reine” du tennis par les médias australiens, Ashleigh Barty a subjugué l‘île-continent en devenant lundi la deuxième Australienne à se classer N.1 mondiale après Evonne Goolagong Cawley en 1976.

Déjà sacrée à Roland-Garros le 8 juin, Barty s’est emparée de la tête du classement WTA à la suite de sa victoire en finale à Birmingham dimanche contre l’Allemande Julia Goerges,

A 23 ans, l’Australienne, qui avait brièvement mis le tennis entre parenthèse pour le cricket, s’inscrit dans les pas de Goolagong Cawley, brièvement classée première en 1976 et côtoie John Newcombe, Pat Rafter et Lleyton Hewitt au panthéon des “Aussies” N.1 mondiaux.

D’ascendance aborigène comme Barty, Goolagong Cawley a salué son ascension “quasiment inarrêtable”.

“Ash est une très bonne N.1 et gagner Roland-Garros lui aura donné encore plus de confiance”, a déclaré à la presse son aînée, qui a remporté comme elle son premier tournoi du Grand Chelem à Paris en 1971, avant de conquérir Wimbledon dans la foulée.

“Je suis tellement fier qu’une autre joueuse aborigène figure en haut du classement du tennis féminin, en particulier une jeune femme qui exprime un tel bonheur dans tout ce qu’elle fait”, a savouré Goolagong Cawley.

Le patron de la Fédération australienne de tennis Craig Tiley a loué un “accomplissement historique remarquable”.

“C’est quelque-chose de vraiment difficile à réussir, c’est tout simplement fantastique”, s’est-t-il enthousiasmé sur la chaîne australienne Channel Nine TV. “Je la connais, elle est humble avec ça. Elle veut seulement retrouver les courts et se faire plaisir.”

Le Daily Telegraph de Sydney l’a proclamée “nouvelle reine” du tennis, sous le charme de sa personnalité tout en retenue.

“La regarder gagner un match, c’est comme regarder ces vieilles images en noir et blanc où l’on voyait une Evonne Goolagong ou un Rod Laver gagner gracieusement, sans fioritures ni fanfares”, se réjouit le quotidien national.

“Elle rend les Australiens fiers qu’elle soit des leurs. Longue vie à la reine.”

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.