Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

L'Atletico présente Joao Felix, son prodige à 120 millions

L'Atletico présente Joao Felix, son prodige à 120 millions
Tous droits réservés
REUTERS/Juan Medina
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'Atletico Madrid q souhaité ce lundi la bienvenue à Joao Felix, le jeune prodige portugais a été présenté dans le Stade Wanda Metropolitano.

Pour s'offrir le milieu de terrain âgé de seulement 19 ans, le club espagnol a déboursé pas moins de 120 millions d'euros au Benfica, réalisant le troisième transfert plus cher de l'histoire du football, derrière Neymar et MBappé.

Une question était sur toute les lèvres en conférence de presse : peut-il marquer Madrid comme son célèbre compatriote, parti à la Juventus l'an dernier pour un montant inférieur ?

"Cristiano est actuellement le meilleur joueur du monde et probablement le meilleur de tous les temps. En sélection (du Portugal ndlr), il m'a parlé de Madrid, il a passé la plus grande partie de sa vie ici. Il m'a expliqué combien il avait apprécié cette ville. Mais je suis ici pour faire ma propre histoire, pour être connu en tant que Joao Felix", a sobrement expliqué le jeune talent.

Pour débourser une telle somme, l'Atletico a pu s'appuyer sur la vente de Lucas Hernandez, dont le transfert signé en mars vient de prendre effet. Une période que l'ailier gauche de l'Equipe de France a mis à profit pour apprendre quelques mots d'Allemand :

"Je suis heureux d'être ici. Et je suis impatient de faire une belle saison avec le FC Bayern. Eh bien, mettons-nous au travail", a lancé le champion du monde avec un brin d'accent mais devant une audience conquise.

Lucas Hernandez, parti pour 80 millions d'euros est donc officiellement le deuxième défenseur le plus cher de l'histoire.