Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Toutes voiles dehors pour LightSail 2, le voilier solaire

Lightsail 2, lorsque sa voile sera déployée - Vue d'artiste
Lightsail 2, lorsque sa voile sera déployée - Vue d'artiste -
Tous droits réservés
Josh Spradling / The Planetary Society
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Ca y est, voguer à la voile dans les cieux est une réalité ! Le petit satellite LightSail 2 a en effet déployé sa voilure ce mardi. Cette opération, qui avait été repoussée à plusieurs reprises, s'est terminée sans la moindre entrave à 18h52 TUC, soit 20h52 heure de Bruxelles, au grand bonheur de The Planetary Society, l'organisation américaine à l’origine de ce projet.

Le déploiement de la voile a été suivi en direct par des milliers d'internautes.

L'équipe au sol a tout de même rencontré un soucis technique. Mais rien de méchant, car la retransmission de la séquence a été sujette à un problème... de micro ! Le son n'était effectivement pas de grande qualité au grand désespoir de certain...

Les 32 m2 de sa voilure, soit grosso-modo les dimensions d'un ring de boxe, ont été "hissés" après que de derniers tests se soient avérés positifs. Les responsables de la mission ont aussi mener plusieurs vérifications, dont une évaluation du système de contrôle d'attitude et une mise à jour de certains programmes.

Avec sa voile maintenant en place, elle était auparavant pliée à l'intérieur du satellite, l'objectif de ce micro-satellite sera de faire le tour de la Terre grâce au seul rayonnement du soleil comme moyen de propulsion. Concrètement, comme le vent le fait pour les voiles d'un bateau, les photons rebondiront sur sa voilure en Mylar, une fibre plastique extrêmement fine.

The Planetary Society
Dimensions du satellite, sans la voile mise en placeThe Planetary Society

Les avantages de la propulsion solaire sont multiples. Le soleil est une énergie qui ne s'épuise pas, ou du moins pas avant très longtemps, contrairement aux carburants traditionnels. En outre, plus la lumière du soleil se réfléchira sur la voile, plus le satellite gagnera de la vitesse.

The Planetary Society
La voile de Lightsail 2 déployéeThe Planetary Society

Avant de deployer sa voilure, LightSail 2 avait envoyé quelques clichés. Le petit engin avait ainsi immortalisé le 7 juillet dernier un alignement Terre-Soleil du plus bel effet. Quelques jours plus tard, Planetary Society a publié une seconde image capturée par le micro-satellite.

Le satellite, mis au point et développé via une campagne de financement participatif, avait été placé en orbite le 25 juin dernier par une fusée Falcon Heavy de SpaceX. Après avoir été libéré par la fusée, LightSail 2 a dû atteindre les 720 kilomètres d'altitude par rapport à la surface de la Terre, soit l'altitude jugée nécessaire par The Planetary Society pour effectuer le déploiement de la voile.

Bon vent ou plutôt bon rayonnent solaire à LightSail 2 !