DERNIERE MINUTE

Katalin Cseh, la nouvelle figure anti-Orbán

Katalin Cseh, la nouvelle figure anti-Orbán
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

À 31 ans, la hongroise Katalin Cseh vient d'être élue au Parlement européen. Pourtant à l'origine, rien ne destinait la jeune femme à faire de la politique.

Gynécologue et économiste de la santé, elle a cofondé en 2017 le Mouvement Momentum, un parti anti-gouvernemental. Au départ, le MoMo avait été crée pour s'opposer à la candidature de Budapest pour les Jeux Olympiques de 2024, considéré comme une dépense inutile pour le pays.

Les membres de cette nouvelle formation revendiquent un dépassement du clivage gauche-droite en politique. Farouchement opposés au premier ministre conservateur Viktor Orbán, ils l'accusent de chercher à abolir l'état de droit et d'isoler la Hongrie dans l'Union Européenne.

"Ils ont peur de nous, ils ont peur de mon parti, ils ont peur de la nouvelle génération en politique, affirme la jeune députée. Ils ont peur des gens qui ont une vision, qui ne sont pas corrompus, qu'on ne peut pas acheter."

Jeune et progressiste, Katalin Cseh a dû se faire une place dans le monde politique hongrois.

"Il faut travailler plus dur, être plus féroce et plus déterminé, quand vous êtes une femme jeune et progressiste en Hongrie", raconte-t-elle.

Deux députés du Mouvement Momentum siégeront à Bruxelles et Strasbourg lors des cinq prochaines années. Une force politique libérale, qui compte bien s'opposer à la politique anti-européenne de la Hongrie

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.