La France ne va plus rembourser l'homéopathie d'ici 2021

La France ne va plus rembourser l'homéopathie d'ici 2021
Taille du texte Aa Aa

En France, l'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécurité sociale d'ici 2021. Le gouvernement a tranché se rangeant ainsi à l'avis de la Haute autorité de santé, qui avait conclu à l'"efficacité insuffisante" de ces produits pharmaceutiques.

Depuis plusieurs mois, les débats autour d'un éventuel déremboursement des "médicaments homéopathiques" par l'assurance maladie ont divisé les pro et anti.

Interrogée en février dernier, la directrice du laboratoire français Boiron, numéro 1 mondial de l'homéopathie, parlait d'un déremboursement comme d'un "non sens".

"Nous considérons que dérembourser l'homéopathie serait véritablement un non-sens d'un point de vue tout d'abord de santé publique parce que les Français qui n'auraient plus d'accès à ce remboursement d'homéopathie, forcément iraient vers des médecins qui ne connaissent pas l'homéopathie ou qui voudraient une solution remboursée et donc là on verrait à nouveau se développer beaucoup de prescriptions d'antibiotiques, d'anti-inflammatoires, de psychotropes", expliquait alors Valérie Poinsot.

Pour Mathias Wargon, médecin urgentiste, l'efficacité de l'homéopathie n'a jamais été prouvée scientifiquement : "La loi française dit que pour qu'un médicament soit remboursé, il faut qu'il ait fait ses preuves. Et nous, nous considérons, comme l'Académie de m édecine, comme l'Académie des sciences, comme de nombreux pays européens, l'Australie, que l'homéopathie n'a aucune efficacité médicale. Ca ne veut pas dire que ça ne fait pas du bien à certains patients. Ca veut juste dire que nous considérons que ce n'est pas un médicament. Comme ce n'est pas un médicament, il n'y a pas lieu de le rembourser."

La France n'est pas le seul pays à s'interroger sur l'homéopathie : si l'Allemagne continue de la rembourser ce n'est plus le cas du Royaume-Uni depuis 2017 sauf en Écosse.

En Italie, l'homéopathie n'est pas remboursée mais elle peut faire l'objet d'une déduction fiscale.

L'Espagne qui ne la rembourse pas est allée jusqu'à bannir les cours d'homéopathie dispensés dans les universités publiques.

Pour rappel, en France l'an dernier, la sécurité sociale a remboursé 126 millions d'euros pour les "médicaments homéopathiques" sur les 20 milliards de coût du remboursement de tous les médicaments.