Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La France innove avec la taxe sur les « Gafa »

La France innove avec la taxe sur les « Gafa »
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les géants du numérique le redoutaient, la France l'a fait. Par un ultime vote au Sénat, le Parlement a définitivement adopté la taxe sur les « Gafa », un taxe sur les groupes dont les activités numériques rapportent plus de 750 millions d'euros dans le monde. Ils seront imposés à 3 % en France dès lors que 25 millions d'euros de chiffre d'affaires pourront être rattachés aux utilisateurs français.

Annoncée en pleine crise des gilets jaunes, cette taxe est la première du genre en Europe. Le ministre de l'Économie s'en explique :

« Je crois que c'est notre responsabilité, à nous élus, pouvoirs publics, d'éviter l'émergence d'entreprises qui deviendraient des États privés, qui auraient tous les privilèges des États sans les contraintes et les contrôles qui vont avec. »
Bruno Le Maire
Ministre de l'Économie

Si la France a choisi de faire cavalier seul sur ce projet, c'est parce que les pays européens ne sont pas parvenus à s'entendre, l'Irlande, la Suède, le Danemark et la Finlande ayant de grosses réticences. Paris espère obtenir un accord international, États-Unis compris, malgré les menaces de représailles de Washington. Preuve de son optimisme, cette taxe est temporaire. Elle devrait rapporter 400 millions d'euros dès cette année.